PSG : Al-Khelaïfi met la pression sur Mbappé

PSG : Al-Khelaïfi met la pression sur Mbappé©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 11 août 2021 à 14h31

Lors de la conférence de presse de présentation de Lionel Messi, le président parisien a mis la pression sur Kylian Mbappé, qui n'a toujours pas prolongé et n'aurait désormais "plus d'excuses" pour partir du PSG...



Un silence qui n'est pas passé inaperçu. Alors que de nombreux joueurs de l'effectif parisien ont salué sur les réseaux sociaux l'arrivée de Lionel Messi, Kylian Mbappé est lui resté étonnamment silencieux. Un signe que son avenir va s'écrire loin du PSG ? Pas forcément. En tout cas pas à en croire son président. "Je pense que tout le monde connaît le futur de Kylian. Il est Parisien. Il est un joueur du PSG. Il est très compétiteur. Il a la mentalité pour gagner. Il a dit qu'il voulait une équipe compétitive. Je pense que maintenant c'est le cas. Il n'a plus d'excuses pour faire quelque chose d'autre", a ainsi assené Nasser Al-Khelaïfi mercredi matin lors de la conférence de presse de présentation de la superstar argentine.

Le Real espère

Une manière de mettre la pression sur Mbappé, qui aurait exigé une équipe plus compétitive pour prolonger son contrat ? Le dirigeant qatarien n'a d'ailleurs pas évoqué cette éventuelle prolongation. Le temps commence pourtant à presser, alors que le bail de l'ancien Monégasque arrive à échéance en 2022. Ce qui signifie, s'il ne prolonge pas et reste tout de même à Paris, qu'il partirait libre l'an prochain, et qu'il pourrait négocier avec son futur club dès janvier. Mais l'arrivée de Messi pourrait compliquer les choses. Car si le club de la capitale n'a pas eu à débourser d'indemnité pour attirer le sextuple Ballon d'Or, en fin de contrat avec le Barça, et qu'il a accepté de réduire son salaire, l'Argentin touchera tout de même entre 30 et 35 millions d'euros par an, sans compter les différents bonus auquel il peut prétendre. De l'autre côté des Pyrénées, on estime que le Real Madrid, malgré des moyens limités, pourrait profiter de cette situation. AS affirme ainsi que le club merengue espère réussir à recruter le champion du monde tricolore dans les derniers jours du mercato, qui se termine fin août. Le feuilleton n'est pas terminé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.