Coupe d'Asie : La Corée du Sud surprise par la Jordanie, Lee revient à Paris

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 06 février 2024 à 23h51

La Jordanie a été héroïque face à la Corée du Sud mardi, en demi-finales de Coupe d'Asie (2-0). Tout le monde n'en sera pas malheureux.

La bonne nouvelle parvient finalement au Paris Saint-Germain, avec quelques jours de retard. Alors que la Corée du Sud avait été miraculée deux fois de suite en Coupe d'Asie, égalisant à la 99e minute contre l'Arabie saoudite en huitièmes de finale avant de l'emporter aux tirs au but (1-1 a.p., tab : 4-2), puis revenant encore à la 96e en quarts devant l'Australie avant de renverser la tendance en prolongation (2-1), cette fois c'est la Jordanie qui a créé la surprise en éliminant Kang-In Lee et ses partenaires (2-0) et qui se qualifie du même coup pour la première finale continentale de son histoire - elle n'avait jamais fait mieux que deux quarts de finale en 2004 et 2011.

Son est "dévasté, terriblement désolé"

Vous l'aurez donc compris, Kang-In Lee va pouvoir rentrer à Paris et postuler ainsi au huitième de finale aller de Ligue des champions de la semaine prochaine face à la Real Sociedad, de manière bien plus probable que s'il avait dû participer à la finale de samedi. Fort heureusement, il n'y a pas de match pour la troisième place à la Coupe d'Asie, contrairement à la CAN (qui décerne cette médaille de bronze à l'image du Mondial ou de la Copa América, mais pas de l'Euro).

Kang-In Lee, dans la chaleur de l'élimination, a réussi à passer à peu près entre les gouttes, la grande majorité de la pression se concentrant sur la star de Tottenham Heung-Min Son et sur le sélectionneur allemand Jurgen Klinsmann. Le premier, capitaine de son état, est "dévasté" et s'est excusé (pour beIN SPORTS) : "On ne voulait pas faire d'erreur, c'est très décevant. Les Jordaniens sont incroyables, ils le méritent. On doit apprendre, il n'y a pas de place pour les regrets. Je suis terriblement désolé de ne pas avoir répondu aux attentes, je vais essayer de m'améliorer pour que notre équipe franchisse aussi ce pas supplémentaire." La Corée du Sud, qui n'a pas cadré un tir face à la Jordanie, attend d'être championne d'Asie depuis 1960 (finales en 1972, 1980, 1988 et 2015).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.