Nice : Les ultras ont rendu hommage au supporter nantais tué

Nice : Les ultras ont rendu hommage au supporter nantais tué ©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365 : publié le dimanche 10 décembre 2023 à 16h20

Une semaine après le décès d'un supporter de Nantes, les ultras de Nice ont profité du match face à Reims pour multiplier les hommages à la victime de cette agression.



C'est une tragédie qui a touché beaucoup de supporters en France. Le week-end dernier, en marge de la rencontre de la 14eme journée de Ligue 1 opposant Nantes à Nice, un supporter des Canaris a été tué près du Stade de la Beaujoire. Alors qu'un chauffeur VTC a été mis en examen pour homicide volontaire, un deuxième est également mis en cause pour violences volontaires mais également pour avoir effacé une vidéo des événements. Une semaine après ce drame, les supporters de Nice n'ont pas hésité à montrer leur solidarité avec les proches du Nantais décédé le week-end dernier. A l'occasion de la réception de Reims par l'OGC Nice ce dimanche à l'Allianz Riviera, un match remporté par les Aiglons (2-1), plusieurs banderoles faisant référence à cet événement ont pu être brandies. On a notamment pu y lire « R.E.P. Maxime » en tribune Populaire Sud quand les North Side ont affiché « Repose en paix Maxime ».

La solidarité des ultras mise en avant

Ces banderoles font suite à plusieurs autres apparues dans différents stades de Ligue 1 dans les jours qui ont suivi le décès de ce supporter du FC Nantes. Ceux du PSG ont réagi dès le lendemain des faits, lors du match au Havre, avant de récidiver ce samedi à l'occasion de la réception des Canaris au Parc des Princes. Ce mercredi, les ultras de l'OM avaient mis à profit la réception de Lyon dans un match en retard de la 10eme journée de Ligue 1 pour montrer leur solidarité avec les Nantais. Un terrible événement qui ne sera pas sans conséquences jusqu'à la fin de l'année, avec les autorités qui souhaitent restreindre les déplacements de supporters pour répondre à des tensions toujours plus importantes lors des dernières semaines. En ce qui concerne le volet judiciaire, le procureur de Nantes a confirmé ce lundi que la victime présentait deux blessures » compatibles avec l'usage d'une arme blanche » quand l'auteur présumé des coups a nié « une quelconque intention homicide » par la voix de ses avocats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.