Nice-Hapoël Beer Sheva : " Ce match a de l'importance " prévient Ursea

Nice-Hapoël Beer Sheva : " Ce match a de l'importance " prévient Ursea©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le mercredi 09 décembre 2020 à 18h08

L'ancien entraîneur adjoint de Patrick Vieira, limogé la semaine dernière, assurera une nouvelle fois l'intérim pour ce dernier match de l'OGC Nice en Ligue Europa. Le technicien roumain a affirmé que Yoan Cardinale serait titulaire dans le but, deux ans après sa dernière apparition.


Pour la première jouxte européenne d'Adrian Ursea, l'ex-entraîneur adjoint de Patrick Vieira limogé la semaine dernière, le coach roumain a préparé une belle surprise à Yoan Cardinale, l'ancien portier titulaire, resté au placard depuis plus de deux ans sous les ordres de l'ancien international français. Le nouveau coach des Aiglons a décidé de titulariser le natif de La Ciotat pour le dernier match de la phase de poules de la Ligue Europa contre l'Hapoël Beer-Sheva (ce jeudi, 18h55). Même si les deux formations sont déjà éliminées, Adrian Ursea voit encore de l'intérêt à cette rencontre disputée en Israël. « Pour moi, il y a de l'enjeu, prévient le Roumain en conférence de presse. Cela peut être une opportunité pour les gars qui ont peu joué jusqu'à maintenant voire pas du tout. Il est important de les remettre dans la compétition. Je vois également un intérêt pour les jeunes joueurs qui sont avec nous, pour voir leur niveau dans des matchs de Coupes d'Europe. Les gars doivent être motivés. Il y a une concurrence dans l'équipe, chacun doit avoir envie de gagner sa place. Je suis sûr que notre adversaire a aussi envie de gagner cette opposition donc il y aura de l'intérêt. »

Cardinale va débuter en C3

Malgré tout, le retour de l'enfant adoptif de Nice, au club depuis 11 ans, est une petite révolution au sein de l'équipe azuréenne. « Oui, je confirme, il va commencer le match, a d'emblée assuré Ursea. Tout a été très clair avec Walter Benitez (l'habituel titulaire). Certaines choses resteront en interne mais cela fait longtemps que je le connais, sportivement comme humainement et je pense qu'il a sa place sur cette rencontre. J'ai envie de recréer de la confiance au sein de l'équipe, je pense qu'on peut profiter de chaque moment pour donner du temps de jeu à ceux qui en ont moins. Il va remplir à merveille son rôle. » Présent aux côtés de son entraîneur, Yoan Cardinale n'a pu que confirmer les propos de son coach : « Je suis très heureux de retrouver les terrains. Ça fait plus de deux ans que je n'ai pas joué en compétition officielle. Je me languis d'être à demain. C'est un match important pour moi, pour d'autres joueurs, je pense qu'on a des choses à prouver. En tout cas, on n'a rien à perdre. Je n'ai pas d'appréhension particulière, mon match je le prépare comme d'habitude, comme si de rien n'était. »



Cette convocation du portier de 26 ans intervient quelques jours après la diffusion, sur les antennes de Canal +, d'un entretien réalisé avec un journaliste. Lors de cette interview, Yoan Cardinale a répondu à de nombreuses questions et il a notamment abordé la dépression qu'il a vécue il y a plusieurs mois. Rappel des faits : en août 2018, Patrick Vieira vient d'arriver à l'OGC Nice et le portier est titulaire en début de saison. Après un match contre Dijon où les Aiglons perdent 4-0 à domicile, le natif de La Ciotat, alors dans le but, n'est plus appelé par la suite. Les mois passent et le gardien sombre dans la dépression.

Lors de cette interview, il est revenu sur ce passage difficile : « Quand on est tout en haut, on veut à tout prix y rester. C'est dur quand on doit retomber. Psychologiquement, j'ai très mal vécu le fait de passer de n°1 à n°3 voire n°4. Ma copine a tout fait pour me sortir la tête de l'eau mais moi, je ne voulais pas. Je ne voulais voir personne, parler à personne de ma dépression, par pudeur, par fierté. J'avais honte de ce que j'étais en train de devenir. J'ai eu un déclic un matin, sous la douche. J'ai pensé à ce que mes parents enduraient tous les jours au travail alors que moi, je n'avais qu'à jouer au foot. De là, j'ai décidé de me prendre en main. » De retour sur le devant de la scène ce jeudi, Yoan Cardinale compte bien sur ce match face à l'Hapoël Beer-Sheva pour redorer son blason, et plus si affinités...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.