Marseille : Un ancien du club craint le pire en Ligue des Champions

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 16 juin 2022 à 20h10

Qualifié pour la prochaine Ligue des Champions, l'OM va désormais devoir se renforcer pour ne pas revivre les mêmes désillusions que lors de ses dernières campagnes européennes.

A Marseille plus qu'ailleurs, l'euphorie est généralement de courte durée. Si le club phocéen a réussi à se qualifier pour la prochaine campagne de Ligue des Champions, lors d'une folle 38eme journée de Ligue 1 fin mai, certaines préoccupations sont rapidement revenus sur la table. En effet, en proie à des soucis financiers, Pablo Longoria attend toujours une bonne nouvelle de la part de la DNCG pour pouvoir lancer le mercato estival. De ce fait, le président de l'Olympique de Marseille a vu une de ses pistes, Mohamed-Ali Cho, filer à la Real Sociedad ces derniers jours. En attendant, l'Espagnol devrait prochainement pouvoir compter sur Javier Ribalta pour l'épauler, ce dernier étant amené à devenir le nouveau "directeur du football" des Olympiens. Consultant sur RMC Sport, Eric Di Meco a lui tiré la sonnette d'alarme. « L'OM est rentré dans le dur depuis la qualification en Ligue des Champions. Il y a une nouvelle saison à préparer avec un niveau d'exigence qui va être important », a notamment déclaré l'ancien latéral gauche.

Villarreal et Lille, des exemples à suivre

« Il va falloir recruter malin comme ils l'ont fait l'an dernier mais avec peut-être un peu plus d'exigence de niveau. (...) La dernière participation en Ligue des champions a été un chemin de croix pour les supporters, joueurs, les pauvres commentateurs qui n'en pouvaient plus à la fin. Personne à Marseille n'a envie de vivre cette humiliation, a par la suite lancé le champion d'Europe en 1993 avec l'OM. (...) Quand tu regardes ce qu'il s'est passé cette saison avec Villarreal ou même Lille qui sort des poules, tu as le droit de sortir de la poule et d'avoir des bonnes idées avec un budget qui n'est pas au niveau des grands. Sur le recrutement l'an dernier ils l'ont montré, mais il faut passer le cran au-dessus. » Des craintes réelles et partagées dans le sud de la France qui ont rapidement atténué l'euphorie de la qualification pour la prochaine C1. Cependant, hyperactif lors des mercatos, Longoria semble n'attendre qu'un signe positif du gendarme financier du football français pour lancer les grandes manœuvres. Aux dernières nouvelles, le Belge Axel Witsel pourrait être son premier fait d'armes cet été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.