L1 (J32) : Le PSG domine l'OM sans briller

L1 (J32) : Le PSG domine l'OM sans briller©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 17 avril 2022 à 22h46

Le choc entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille (2-1), dimanche en clôture de la 32eme journée de L1, a été de bien faible qualité.



Fort de sa qualification jeudi en demi-finales de la Ligue Europa Conférence contre le PAOK (2-1, 1-0), l'OM se rendait au Parc sur une série de huit victoires de rang, toutes compétitions confondues et espérait creuser l'écart sur Rennes. En face, le PSG, leader de Ligue 1 avec douze longueurs d'avance sur son dauphin phocéen, était en quête du 10e titre de son histoire. Ce match promettait donc de l'enjeu. Mais quid du jeu ? 

Neymar allait ouvrir la marque peu avant le quart d'heure de jeu pour lancer ce Classique. Profitant d'une belle ouverture dans la profondeur par Marco Verratti, le Brésilien prenait Valentin Rongier de vitesse et capitalisait sur la sortie hasardeuse de Pau Lopez en réussissant une reprise en extension du gauche qui achevait sa course dans le but vide. Les gardiens n'étaient d'ailleurs pas à l'honneur ce soir, sachant que l'OM allait égaliser à la demi-heure de jeu suite à une bourde du portier parisien. Suite à un corner,  le ballon de Payet, mal repoussé des gants par Donnarumma, filait le long de la ligne de but parisienne avant que Caleta-Car ne pousse le cuir au fond. Peu avant le repos dans ce duel mouvementé, un geste illicite du coude de Valentin Rongier était sanctionné par le VAR dans la surface phocéenne. Le meilleur buteur du Championnat, Kylian Mbappé, transformait. 2-1, le score au repos.


La seconde période voyait l'OM dominer, alors qu'en face, les locaux optaient pour les phases de contre-attaque, en passant notamment par le flanc gauche. Par la suite, le rythme de jeu redescendait et les petites fautes se multipliaient. À un quart d'heure du terme, Lionel Messi alimentait Kylian Mbappé et ce dernier tentait une frappe tendue du droit près du premier poteau qui trompait Lopez, avant d'être signalé hors-jeu par l'arbitre de touche. A 5 minutes de la fin, une reprise du plat du pied droit sous la barre parisienne signée Saliba suite à un coup franc de Payet permettait à l'OM d'égaliser. Mais la VAR annulait cette réalisation. Plus rien n'allait être marqué dans cette partie. 2-1, score final, le PSG s'approche d'un nouveau triomphe national.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.