L1 (J14) : Pas de vainqueur entre Lille et Rennes

L1 (J14) : Pas de vainqueur entre Lille et Rennes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Bruno Ahoyo, Media365, publié le dimanche 06 novembre 2022 à 19h02

Lille et Rennes se sont séparés dos à dos dimanche (1-1) pour le compte de la quatorzième journée de Ligue 1.


Ils étaient revenus de Lyon bredouille, sans marquer de but pour la première fois cette saison : les hommes de Paulo Fonseca avaient faim de succès ce dimanche soir, au stade Pierre-Mauroy face au Stade Rennais. Le pressing haut des Dogues a rapidement asphyxié les Bretons, qui ont plié peu après le quart d'heure de jeu. Sur un corner frappé à deux, Rémy Cabella centrait dans la surface. Le ballon de l'ancien Montpelliérain mettait en difficulté Steve Mandanda, qui relâchait le cuir dans les pieds de José Fonte. Le capitaine portugais du LOSC ne se faisait pas prier pour ouvrir le score (1-0, 16eme).

Cabella (25eme) et Timothy Weah (36eme), l'attaquant international américain apportaient de nouveau le danger dans le camp breton avant la pause, mais manquaient de précision pour inscrire un second but. La tendance va peu à peu s'inverser. Premier indicateur : la blessure d'André Gomes, remplacé avant la pause par Adam Ounas (44eme).



Une faute évitable de Bamba remet Rennes dans le match
Alors que rien ne semblait pouvoir perturber les coéquipiers de Jonathan Bamba au retour des vestiaires, l'intensité mise par les Nordistes virait à la précipitation. Sur un corner défensif, l'ancien joueur de l'AS Saint-Étienne se rendait coupable d'un ceinturage bien trop appuyé sur le défenseur rennais Christopher Wooh. Une maladresse qui n'a pas échappé à l'arbitre VAR du jour, Jérémie Pignard : ce dernier alertait l'homme en noir Johan Hamel, qui accordait un penalty logique aux Bretons. Une occasion en or convertie avec conviction par Benjamin Bourigeaud (1-1, 58eme).

Ce but inscrit à l'heure de jeu par le milieu formé au RC Lens est un écueil que les Lillois n'arriveront plus à surmonter par la suite. Malgré trois reprises sur le poteau, signées Tiago Djaló (66eme) et Jonathan David (71eme, deux fois à quelques secondes d'écart) et l'exclusion de Birger Meling pour un tacle maladroit sur Ounas (89eme), le LOSC n'a pas empoché sa 8eme victoire en Ligue 1 cette saison. Après ce match à oublier, le Stade Rennais peut pousser un ouf de soulagement : les hommes de Bruno Génésio gardent miraculeusement leur 3eme place, qu'ils conserveront au moins jusqu'au week-end prochain.

Bruno Ahoyo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.