L1 (J10) : Troyes, avec Rami, s'offre Nice

L1 (J10) : Troyes, avec Rami, s'offre Nice©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 17 octobre 2021 à 14h54

Troyes, qui a vu débuter Adil Rami cette saison, a fait tomber l'OGC Nice (1-0), dimanche en début d'après-midi. C'est la deuxième défaite des hommes de Christophe Galtier.



En mal de points en ce début de saison (1 seule victoire, 5 défaites et 14 buts concédés dans l'élite), les joueurs de Laurent Battles avaient besoin de se rassurer ce dimanche dans l'Aube. Ils n'ont pas laissé le temps à leurs adversaires de respirer : sur le premier tir de la rencontre, Yoann Touzghar ouvrait le score de près, sur un centre de Giulian Biancone consécutif à une superbe talonnade de Renaud Ripart (1-0, 4e). Le 3eme but en Ligue 1 cette saison, déjà, de l'ancien joueur du Racing Club de Lens et de l'AJ Auxerre.

Touzghar - Biancone, les yeux fermés

Acculés dans leur camp et en difficulté face au pressing troyen, les coéquipiers de Dante ont même failli rentrer à la pause avec deux buts de retard. Seul un hors-jeu de quelques millimètres de Giulian Biancone avant son centre, pour une exquise Madjer de Touzghar sauvait les Aiglons (39eme). Côté azuréen, seule une reprise de la tête d'Andy Delort avait mis, jusque-là, le dernier rempart local Gauthier Gallon à contribution (42eme).


Cette fois, Gouiri n'a pas sauvé le Gym

Le retour des vestiaires n'a pas davantage secoué les hommes de Christophe Galtier, qui était très nerveux tout au long du premier acte. Touzghar forçait rapidement Walter Benitez à s'employer dans sa surface de but, d'un bel extérieur du pied droit. Et seul un retour salvateur de Youcef Atal, à même la ligne, empêchait l'attaquant troyen de signer un doublé (49eme). Les timides tentatives de l'entrant Amine Gouiri (58eme, 60eme, 85eme) et de Kasper Dolberg (71eme) n'ont pas changé la donne : le Gym concède dans le Grand Est sa seconde défaite de la saison et voit sa 3eme place au classement menacée.

En effet, l'Olympique de Marseille peut passer devant le rival niçois en cas de succès ce dimanche soir à l'Orange Vélodrome, face au FC Lorient. En face, l'ESTAC récolte le second succès de sa saison avec la manière. Entré à la demi-heure de jeu, Adil Rami a rassuré pour sa première sous le maillot aubois, par sa détermination et la qualité de sa relance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.