PSG - Saint-Etienne : Une affiche victime de la Chine

PSG - Saint-Etienne : Une affiche victime de la Chine©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le vendredi 26 novembre 2021 à 17h51

Bien que déséquilibrée sur le papier, l'affiche PSG -Saint-Etienne pourrait s'avérer plus serrée que prévue au vu de la forme actuelle des Verts. Pourtant, l'opposition entre ces deux clubs populaires a été programmé ce dimanche au créneau de 13h, peu avantageux pour une vaste exposition... en France.



Solide leader de la Ligue 1 avec onze longueurs d'avance sur son dauphin, Nice, à l'aube de la 15eme journée, le Paris Saint-Germain affrontera Saint-Etienne ce dimanche. Ce duel entre l'ogre parisien et l'avant-dernier s'apparente à un combat entre David et Goliath. Pourtant, au vu de la forme actuelle des Stéphanois, les hommes de Mauricio Pochettino ne sont pas à l'abri d'une déconvenue, gare à l'excès de confiance. En effet, le club du Forez a empoche huit de ses quatorze points au classement lors des quatre derniers matchs de championnat. Faisant preuve d'une force de caractère incroyable, l'ASSE a retourné dernièrement plusieurs situations très mal embarquées.

Cette série positive a débuté un vendredi soir sous la fumée de Geoffroy-Guichard, le 22 octobre précisément. Un fumigène balancé des tribunes avait endommagé les filets d'un but et cela avait failli mener au report du match. Fort heureusement, la rencontre avait pu se jouer, avec toutefois une heure de retard. Menés 0-2, les Verts avaient trouvé les ressources pour égaliser dans le temps additionnel par l'intermédiaire de Mickael Nade (2-2, 90e+3). La semaine suivante, encore mené au score, Saint-Etienne a arraché le match nul à Metz face à un concurrent direct au maintien. D'un lob monumental de 68 mètres (nouveau record en Ligue 1), Wahbi Khazri avait ébloui le match, la Ligue 1 et l'horizon des Stéphanois bien qu'ils demeuraient toujours en quête d'une première victoire (1-1, 16eme).

Des Verts tout feu tout flamme

Habités par leur mission maintien, les Verts ont renversé une situation encore plus épineuse lors du 13eme épisode du championnat. Devant leur public, les hommes de Claude Puel se sont retrouvés menés 0-2 contre Clermont. Mais au terme d'un dernier quart d'heure fantastique, ils ont arraché leur premier succès de l'exercice actuel grâce notamment à deux réalisations dans le temps additionnel (3-2, 90eme+3), écœurant un nouveau concurrent au maintien. Bien que la trêve internationale a interrompu cette spirale, l'ASSE a récidivé le week-end dernier, à nouveau face à un rival concerné par le maintien Ligue 1, remportant son match à Troyes (0-1).

Le PSG devra donc se méfier de ce relégable dont les derniers résultats sont plutôt dignes d'un club visant le podium. Une belle affiche en perspective. Cependant, le créneau du dimanche à 13h gâche la fête entre ces deux clubs très populaires dans l'Hexagone. Cet horaire peu propice à une belle audience, tant dans le stade qu'en audimat télévisuel, est dicté par la Chine. Ou la loi du plus fort. Tombant en plein prime-time dans l'Empire du Milieu, cette programmation vise à séduire le marché chinois, et même plus globalement l'Asie. Soit des millions de personnes et donc des parts de marché pharaoniques.

Des millions sont en jeu

Un choix regrettable pour une si belle affiche mais peut-on faire autrement ? Pas vraiment car le PSG et sa ribambelle de stars est l'unique équipe capable actuellement de toucher le public asiatique. Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé sont plus à même de donner envie aux téléspectateurs de cette partie du monde de s'intéresser à la Ligue 1 que des joueurs plus anonymes à l'échelle mondiale. Troisième championnat étranger le plus suivi en Chine, la Ligue 1 cherche à colmater l'écart le distançant de la Premier League, intouchable pour le moment, et la Liga espagnole. Quand on sait que les droits TV se négocient à coups de centaines de millions, il n'y a pas débat. Ainsi, pour ceux qui pourront suivre ce PSG - Saint-Etienne dimanche, l'heure du déjeuner dominical sera probablement avancée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.