OM : Villas-Boas mis à pied !

OM : Villas-Boas mis à pied !©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 02 février 2021 à 17h20

L'Olympique de Marseille a annoncé la mise à pied à titre conservatoire de son entraîneur portugais André Villas-Boas, qui avait annoncé sa démission quelques heures plus tôt.

 

Nouvelle secousse dans le footoir land marseillais. La direction marseillaise vient de mettre à pied à titre conservatoire son entraineur portugais André Villas-Boas. Une démarche qui précède généralement un licenciement. Cette fois, il semblerait donc bel et bien que l'aventure du technicien lusitanien dans la cité phocéenne touche à sa fin.

La décision des responsables olympiens surprend dans la mesure où elle fait suite à un dépôt de démission de la part de l'intéressé. Mécontent qu'on ait fait venir un joueur, en l'occurrence Olivier Ntcham, sans son consentement, AVB a proposé à ses supérieurs de jeter l'éponge. Et c'est la deuxième fois en l'espace de quelques semaines qu'il le fait, puisqu'il était aussi prêt à abandonner suite à la défaite concédée contre Nîmes (1-2).

La direction olympienne défend le travail de Longoria

Officiellement, l'OM a fait savoir que Villas-Boas a fauté en remettant en question « l'excellent » travail de Pablo Longoria. « Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d'agissements et d'attitudes qui nuisent gravement à l'institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement, pouvait-on lire dans le communiqué. Les propos notamment tenus aujourd'hui en conférence de presse à l'égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables. Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent. D'éventuelles sanctions seront prises à l'encontre d'André Villas-Boas à l'issue d'une procédure disciplinaire. »

Villas-Boas a indiqué qu'il était prêt à s'asseoir sur les derniers mois de son contrat si on lui permettait de quitter instantanément le club. Cela suggère que la contre-attaque de son employeur n'est pas motivée par la volonté de faire des économies. Au-delà du fait de vouloir défendre le head of football, il y a fort à parier que c'est pour soigner leur image et donner l'impression d'avoir le contrôle de la situation que McCourt et Eyraud ont fait le choix de limoger leur technicien.

Avec cette annonce, il apparait désormais évident que Villas-Boas ne sera pas sur le banc des vice-champions de France mercredi soir lors de la rencontre de championnat contre Lens. Nasser Larguet, le responsable du centre de formation, est pressenti pour assurer l'intérim, avec l'appui de Philippe Anziani et Maxence Flachez, les coaches de la réserve.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.