ASSE - Dupraz : "Les joueurs sont irréprochables"

ASSE - Dupraz : "Les joueurs sont irréprochables"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 19 mai 2022 à 18h29

Pascal Dupraz a tenu jeudi sa dernière conférence de presse avant le multiplex de samedi, pour la dernière journée de Ligue 1 qui verra Saint-Etienne jouer sa peau à Nantes. L'entraîneur des Verts poursuit son opération maintien, lancée en décembre.



L'AS Saint-Etienne, en s'inclinant la semaine dernière devant Reims (1-2), s'est placée dans de bien sales draps en vue du maintien. Les Verts, en déplacement à Nantes samedi pour la 38eme et ultime journée de Ligue 1, doivent absolument faire mieux que Metz dans le même temps sur le terrain du Paris Saint-Germain, puisque leur différence de buts est inférieure (-29 pour Metz contre -35 pour l'ASSE). "Personne ne démissionne avant l'heure, assure Pascal Dupraz. Les joueurs sont irréprochables. Il y a de la fébrilité, oui, mais on doit avoir un impact là-dessus. Au travers de ce que je vois sur le terrain, ils ont repris confiance. Avec une extrême conviction, on peut remettre les têtes à l'endroit, il y a tout un tas de signes qui me font penser ça. Les heures qu'on vivra ensemble, en amont, seront extrêmement importantes."

Revient alors en mémoire le fameux discours du coach lorsqu'il était à la tête de Toulouse, en 2016. Comme il l'a fait cette saison avec l'ASSE, il avait repris l'équipe en cours de saison pour finalement la maintenir. Il y a un peu plus de six ans, il comptait dix points de retard sur le 17eme - il n'y avait pas encore de barrages - au moment de sa prise de fonction. "Mon rôle, c'est d'être convaincu avec les joueurs, de faire les bons choix et de faire en sorte qu'ils soient présents mentalement afin de réussir un match de survie consistant. J'attends un match plein. Il faudra 94 minutes de bonne facture. Lundi, c'était difficile moralement, mais ça va de mieux en mieux." En rappelant, bien sûr, qu'une éventuelle 18eme place n'enverrait qu'en barrage aller-retour la semaine prochaine face au rescapé de Ligue 2 (Auxerre ou Sochaux).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.