AS Monaco : Kovac n'est plus l'entraîneur du club

AS Monaco : Kovac n'est plus l'entraîneur du club©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 30 décembre 2021 à 18h45

D'après des informations de RMC Sport et L'Equipe, la fin de l'histoire entre Niko Kovac et l'AS Monaco a été actée ce jeudi soir. Éloigné de certains membres importants de son vestiaire dont Wissam Ben Yedder, le technicien croate était à la tête de l'équipe depuis l'été 2020.


Niko Kovac n'aura pas résisté à la trêve hivernale. Selon les informations de RMC Sport et L'Equipe, technicien croate a été prévenu ce jeudi par ses dirigeants qu'il n'allait plus avoir la responsabilité de l'équipe première. Une étape importante avant la rupture contractuelle et un départ officiel. Sixième de Ligue 1, l'AS Monaco n'a pu parvenir à se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, tombant lors du barrage face au Shakhtar Donetsk, mais ce sont surtout le management et les choix de Kovac qui ont pesé, selon RMC.

Un éloignement des cadres et une absence de progression collective

Éloigné de certains joueurs majeurs du vestiaire, dont Wissam Ben Yedder, le capitaine, Kovac n'a pu mener son équipe sur la bonne direction lors des grands matchs de Ligue 1, avec des revers concédés face à Marseille (0-2), Lyon (0-2) et Paris (0-2) ; puis des matchs nuls contre Nice (2-2) et Lille (2-2). "Dans l'esprit de ses dirigeants, le technicien manquait de cohérence et ses changements constants de message avaient fini par perdre tactiquement son jeune groupe. Avec comme conséquences des principes de jeu moins affirmés, une intensité qui avait fini par se diluer et une efficacité offensive décevante par rapport à celle de l'an dernier", indique L'Equipe, qui explique également qu'une "absence de progression collective" a été relevée par Dimitri Rybolovlev, Oleg Petrov, le vice-président et directeur général de l'ASM, et Paul Mitchell. De plus, sa méthodologie "quasi militaire" s'est révélée être usante pour un groupe composé de jeunes éléments.

L'entraîneur croate, qui a dirigé la séance d'entraînement de ce jeudi, est apparu "marqué mais pas spécialement surpris par cette décision" d'après L'Equipe. Il s'agit du quatrième départ d'un entraîneur en trois ans après ceux de Leonardo Jardim, Thierry Henry et Robert Moreno.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.