Parme : Buffon, l'erreur grotesque

Parme : Buffon, l'erreur grotesque©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 26 avril 2022 à 19h00

Il est probablement temps que ça se termine... Gianluigi Buffon, 44 ans, évolue cette saison en Serie B avec Parme, son club de coeur. Mais il joue de moins en moins, et lorsque c'est le cas, ça tourne désormais au cauchemar comme lundi.



Le retour à Parme était peut-être une fausse bonne idée pour Gianluigi Buffon. Titulaire en début de saison au sein de son club formateur, le mythique gardien italien, désormais âgé de 44 ans, a perdu sa place depuis plus d'un mois. Relancé lundi à Pérouse après sept matchs sans jouer - sa plus longue série sans compétition cette saison -, le champion du monde 2006 a été l'auteur d'une terrible boulette sur le deuxième but inscrit dès la septième minute de jeu. Voulant relancer au pied en première intention devant sa surface de réparation, à la réception d'une passe en retrait a priori anodine, l'ancien joueur de la Juventus et du PSG a tout simplement manqué le ballon. Impossible pour lui de redémarrer aussi vite que l'attaquant adverse, qui ne s'est pas fait prier pour aller marquer dans le but vide.

A deux journées de la fin de la saison en Serie B, la deuxième division italienne, Parme n'a plus rien à jouer, treizième avec treize points de retard sur la huitième place (la dernière qualificative pour les barrages d'accession) et douze longueurs d'avance sur le seizième et premier relégable. Le club d'Emilie-Romagne, vainqueur notamment de la Coupe de l'UEFA en 1999 avec Gianluigi Buffon (ainsi que Lilian Thuram, Fabio Cannavaro, Juan Sebastian Veron ou Hernan Crespo), a été relégué la saison dernière après trois ans consécutifs en Serie A et surtout une remontée depuis la Serie D, où Parme avait été renvoyé administrativement en 2015. Au mois de février, Gianluigi Buffon avait au moins profité de cette saison pour réussir le 500eme "clean sheet" de sa carrière, dont 322 avec la Juventus et 77 avec l'Italie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.