Coronavirus : Marotta veut un boycott des sélections nationales

Coronavirus : Marotta veut un boycott des sélections nationales©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 09 novembre 2020 à 21h00

Giuseppe Marotta, le directeur sportif de l'Inter Milan, estime qu'il est nécessaire de boycotter les matchs des sélections nationales, dans cette période de crise sanitaire.

Dans une saison 2020-2021 qui est différente du fait d'un calendrier démentiel dans une période de crise sanitaire et sans réelle préparation, Giuseppe Marotta, le directeur sportif de l'Inter Milan, a tiré la sonnette d'alarme.



Devant les nombreux cas positifs dévoilés en Serie A (Inter, Fiorentina, Sassuolo, Juventus, Roma, Lazio..) la réglementation actuelle exigeant que les joueurs des équipes en question doivent s'auto-isoler pendant 10 jours afin de contenir toute propagation potentielle.

Marotta demande l'aide du gouvernement

"Cette situation est injuste. Il y a une zone grise dans le manque de centralité de ce mode de gestion. De cette manière, chaque autorité sanitaire locale devient centrale dans la gestion des clubs. Je vais plus loin, si face à un cas qui est positif et c'est la gestion globale de la situation, alors je dis boycottons les équipes nationales", a-t-il assuré dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

Marotta a appelé à une demande d'aide de la part du gouvernement, se disant prêt à faire une pause, si nécessaire. "Oui, je le pense. C'est là que la crédibilité du système est concernée. Le football doit continuer, il convient à tout le monde et ensuite le gouvernement devrait nous donner un coup de main et fixer certaines règles.

Si nous avons besoin d'un moment pour nous arrêter, je propose que nous nous arrêtions tous pendant 15 jours, que nous établissions des règles claires et égales pour tout le monde, puis nous recommençons. C'est mauvais pour tout le football italien", a expliqué le directeur sportif de l'Inter Milan.

Suite au match nul de l'Inter Milan contre l'Atalanta, dimanche (1-1), Antonio Conte avait aussi pesté contre la situation. "Les joueurs n'ont pas le temps de se reposer", avait-il commenté en conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.