Domenech se moque (encore) des Belges

Domenech se moque (encore) des Belges©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 18 juin 2021 à 18h51

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France s'est encore moqué des Belges lors de leur match face au Danemark. Avant de faire amende honorable, en quelque sorte...


Sorti de sa retraite sportive en fin d'année dernière pour venir au chevet du FC Nantes, Raymond Domenech ne sera resté que huit matchs sur le banc des Canaris, affichant un piteux bilan de quatre matchs nuls et quatre défaites. Il est depuis redevenu consultant pour La chaîne L'Equipe où, malgré ses déboires, il se montre toujours aussi mordant et critique. Comme sur Twitter, où il n'a pas hésité à charger les Belges jeudi, lors de leur deuxième match dans ce championnat d'Europe, face au Danemark (2-1). "La Belgique numéro 1 au classement FIFA, ce sont bien les Diables Rouges qui jouent en rouge contre le Danemark", a-t-il d'abord écrit, ironiquement, sur le réseau social à l'oiseau bleu après le bon début de match des Scandinaves, symbolisé par l'ouverture du score de Yussuf Pulsen dès la deuxième minute de jeu.

"Contre nous, ils joueront bien et ils perdront"

Il s'est ensuite montré plus sérieux peu avant la pause : "La vraie question dans ce match Danemark-Belgique sera de savoir si les Danois pourront continuer physiquement à imposer ce rythme infernal. Si c'est oui, les Belges ne sortiront pas du piège." Et ils ont finalement réussi à s'en sortir, surtout grâce à l'entrée en jeu de Kevin De Bruyne à la pause. Un joueur de Manchester City passeur décisif pour Thorgan Hazard (54e) puis auteur du but vainqueur à la conclusion d'un nouveau joli mouvement collectif (70e). "Le numéro 1 FIFA, c'est De Bruyne, il a transformé son équipe. Bravo, les Diables Rouges sont revenus de l'enfer", a-t-il ensuite reconnu en fin de match. Sur La chaîne L'Equipe, l'ancien sélectionneur des Bleus a ensuite reconnu que "c'est une équipe qui est quand même solide", avant d'évoquer un futur affrontement face aux voisins français : "Je me moque toujours d'eux en disant qu'ils vont arriver en demi-finale contre nous, ils joueront bien et ils perdront ! Mais qu'ils continuent à bien jouer."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.