Ceferin ne veut pas revoir un tournoi pan-Européen

Ceferin ne veut pas revoir un tournoi pan-Européen©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le vendredi 09 juillet 2021 à 15h45

Alors que Michel Platini a voulu un championnat d'Europe partagé par une large partie du continent, son successeur à la tête de l'UEFA Aleksandr Ceferin a écarté dans un entretien accordé à la BBC toute idée de rééditer l'expérience à l'avenir.



C'était une idée et une volonté de Michel Platini. A l'occasion du 60eme anniversaire du tournoi, celui qui était alors le président de l'UEFA a proposé et obtenu de faire un championnat d'Europe « pour l'Europe » avec une compétition répartie sur onze pays et avec un dernier carré organisé sur le seul site de Wembley, à Londres. A quelques jours de la finale opposant l'Italie à l'Angleterre, le président de l'UEFA Aleksandr Ceferin a accordé une interview à la BBC et a été interrogé sur cette organisation à nul autre pareil est revenu. Le patron du football européen n'a pas fait mystère de son sentiment à ce sujet. « Si vous me posez la question, je ne soutiendrai plus un tel format, a confié le dirigeant slovène. Je pense que c'est bien trop compliqué à organiser et, d'une certaine manière, ce n'est pas correct de voir certaines équipes faire des voyages de 10 000 kilomètres quand d'autres ne doivent faire que 1 000 kilomètres. »

Ceferin : « Une idée intéressante mais... »

Mais, au-delà des contingences pour les 24 équipes engagées et surtout pour celles ne disputant par leurs rencontres à domicile, Aleksandr Ceferin s'est mis dans la peau des supporters souhaitant suivre leur équipe nationale. « Ce n'est pas équitable vis-à-vis des supporters. Certains devaient être à Rome puis devaient aller le lendemain ou le surlendemain à Bakou, a rappelé le président de l'UEFA. C'est à dire un vol long de quatre heures et demie. C'est donc un événement difficile à organiser. » S'il fallait tenter une telle expérience afin de voir ce que ça pouvait donner, l'ancien président de la Fédération Slovène de football n'est pas convaincu par ce format. « C'est une idée intéressante mais compliquée à mettre en œuvre et je ne pense pas qu'on le fera de nouveau à l'avenir », assure-t-il alors qu'un retour à la normale aura lieu en 2024 avec l'Allemagne qui accueillera l'intégralité de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.