Belgique : Une pétition pour faire rejouer le match contre l'Italie !

Belgique : Une pétition pour faire rejouer le match contre l'Italie !©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 03 juillet 2021 à 10h43

S'il y a eu des incidents à Bruxelles après l'élimination de la Belgique, battue 2-1 par l'Italie en quarts de finale du championnat d'Europe, d'autres ont préféré lancer une pétition pour faire rejouer ce match, comme les supporters de l'équipe de France, sortie par la Suisse au tour précédent.


Les Français ne sont visiblement pas les seuls à avoir "le seum". En Belgique aussi, l'élimination face à l'Italie (2-1), vendredi à Munich en quarts de finale du championnat d'Europe, a dû mal à passer. Il y a d'ailleurs eu des incidents dans le centre de Bruxelles après la rencontre. La police locale a dû utiliser un canon à eau et du gaz lacrymogène pour disperser les fauteurs de trouble. Un groupe a notamment "attaqué une personne avec un drapeau italien, puis s'est retourné contre la police et a jeté des objets sur la police et sur les vitrines", a déclaré le porte-parole de la police bruxelloise, alors qu'un magasin Nike a été pillé. Mais d'autres ont pris avec beaucoup plus de philosophie cette nouvelle désillusion pour la génération dorée des Diables Rouges.

Comme en France, après l'élimination des champions du monde contre les Suisses au tour précédent, une pétition a ainsi été lancée pour faire rejouer cette rencontre ! Et si l'argument des supporters tricolores était que Yann Sommer n'était pas sur sa ligne lors du tir au but raté par Kylian Mbappé, c'est beaucoup plus ironique côté belge. Lancée sur le site Avaaz.org, cette pétition est intitulée : "Rejouer le quart contre l'Italie pour le reperdre derrière". Une pétition lancée par un certain Christopher, à destination de... "Le Seum", et dont le descriptif ne laisse pas vraiment de doute sur le côté humoristique de l'affaire : "On a perdu contre plus fort, le but est de montrer à quel point ils étaient vraiment plus forts." Et alors qu'elle approche les 1000 signatures, on reste bien loin des 270 000 recueillies par celle des supporters des Bleus, "faisant presque exploser les serveurs" de la plateforme qui l'hébergeait, a indiqué le site leslignesbougent.org. Et son auteur a préféré y mettre un terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.