Avant France-Allemagne, "on a frôlé le drame"

Avant France-Allemagne, "on a frôlé le drame"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 16 juin 2021 à 09h54

Un activiste de Greenpeace s'est écrasé sur la pelouse munichoise avec son ULM avant le match entre la France et l'Allemagne, blessant au passage plusieurs personnes en tribune.


"Je pensais que c'était quelque chose de prévu. Oui, on a frôlé le drame. Ce n'est pas passé loin. Une personne dans le public a eu un petit souci et ça aurait pu être bien plus grave que ça." Comme les spectateurs du choc du championnat d'Europe entre les Bleus et l'Allemagne (1-0), mardi soir à Munich, Didier Deschamps a eu une grosse frayeur quand, à quelques minutes du coup d'envoi, un engin motorisé venu du ciel, piloté par un activiste de Greenpeace, s'est écrasé sur la pelouse bavaroise, heurtant au passage plusieurs personnes après avoir percuté les câbles de cette caméra aérienne appelée « Spider Cam ».

Plusieurs blessés

Et le sélectionneur tricolore et son adjoint l'ont vu de très près... "Sur le banc, on s'est réfugié un peu avec Guy Stéphan. Je me suis fait une petite bosse car j'ai tapé le haut du banc", a poursuivi Deschamps. Quand au militant en question, dont le voile portait l'inscription « Kick out Oil » (« Dehors le pétrole » en anglais), il a ensuite été interpellé. "Cet acte inconsidéré - qui aurait pu avoir des conséquences très graves pour un grand nombre de personnes présentes - a blessé plusieurs personnes assistant au match qui sont désormais à l'hôpital", a déclaré l'UEFA dans un communiqué, précisant que "les autorités judiciaires prendront les décisions qui s'imposent".


Pour l'organisation de protection de l'environnement, "cette action n'a jamais eu l'intention de perturber le jeu ou de blesser des gens. Nous espérons que personne n'a été blessé sérieusement. Nos actions sont toujours pacifiques et non violentes. Hélas, tout ne s'est pas passé comme prévu, nous en sommes désolé·es", peut-on lire sur le compte Twitter de Greenpeace.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.