FC Barcelone-Atlético Madrid : Felix marque et créé la polémique

FC Barcelone-Atlético Madrid : Felix marque et créé la polémique ©Panoramic, Media365

Victor Romedenne, Media365, publié le lundi 04 décembre 2023 à 11h44

Le FC Barcelone est ressorti vainqueur du choc de la 15ème journée de Liga. Joao Felix, actuellement prêté par l'Atlético Madrid au Barça, est le seul buteur de la rencontre et ne s'est pas gêné pour célébrer.



Ce dimanche, le FC Barcelone s'est imposé sur la plus petite des marges (1-0) face à l'Atlético de Madrid. Si le Barça a logiquement dominé la rencontre, l'Atlético a eu les occasions pour égaliser voire prendre l'avantage. Mais les Colchoneros, lorsqu'ils ont cadré leurs frappes, sont tombés sur un Inaki Pena en grande forme qui a parfaitement remplacé Marc-André Ter Stegen (blessé au dos). Sa claquette qui envoie le coup franc de Memphis Depay (80e) sur la barre et son arrêt face à Angel Correa (94e) en témoignent. De plus, le FC Barcelone n'a pas réussi à faire le break malgré un nombre important de grosses occasions (Raphinha trouve le poteau à la 58ème minute). Robert Lewandowski a vécu un match compliqué où il n'a cadré aucune de ses quatre frappes.

Joao Felix altère un peu plus sa relation avec l'Atlético Madrid

La lumière est venue de Joao Felix. Le Portugais, lancé par Raphinha, récupère le ballon après une intervention manqué de Molina et pique son ballon devant Jan Oblak (28e). Joueurs et supporters de l'Atlético Madrid ont certainement encore moins apprécié la suite lorsque Felix s'est permis de célébrer ce but en écartant les bras, debout sur le panneau publicitaire. L'ailier gauche est actuellement prêté par l'Atlético au Barça et n'a jamais caché qu'il se sentait bien mieux en Catalogne que dans la capitale espagnole. Interrogé sur ce moment après la rencontre, le joueur de 24 ans ne semblait pas regretter son geste : "C'était une célébration spontanée. On est dans le feu de l'action et c'était comme un soulagement après l'été que j'ai vécu. Seuls mes proches savent comment je l'ai vécu."

Le Portugais a aussi eu une altercation avec José Maria Gimenez. Les caméras de Movistar montrent une discussion virulente entre les deux joueurs après que le défenseur madrilène a stoppé l'attaquant barcelonais à l'entrée de la surface. Alors que Gimenez lui criait dessus, Joao Felix lui a envoyé "Tu m'as frappé, tu m'as frappé", ce à quoi l'Uruguayen a répondu "Oui, tu veux te battre ?". Une situation tendue avant que le capitaine des rouges et blancs, Koke, vienne calmer son coéquipier en lui faisant comprendre qu'en continuant cet affrontement il s'exposait à un deuxième carton jaune. Joao Felix aurait pu inscrire un doublé juste avant la pause si Oblak n'avait pas eu le réflexe de laisser traîner sa main sur sa ligne (44e).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.