Tirage Mondial 2022 : Deschamps ne saute pas au plafond

Tirage Mondial 2022 : Deschamps ne saute pas au plafond©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 07 décembre 2020 à 20h20

Retrouvez la réaction de Didier Deschamps après le tirage au sort qualifications pour la Coupe du monde 2022.



"Il faudra avoir du respect et de l'humilité", prévient le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps alors que son équipe a hérité d'un groupe très abordable pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les Tricolores seront opposés à l'Ukraine, la Finlande, la Bosnie-Herzégovine et au Kazakhstan dans le Groupe D, mais DD ne "saute pas au plafond" pour autant. "On peut parler de ce que vous voulez et avoir des interprétations différentes. On connaît très bien deux adversaires qu'on a déjà affronté ces derniers mois (Finlande, Ukraine). L'équipe de France n'a jamais joué contre le Kazakhstan. Les déplacements seront longs, les températures différentes aussi. Il faudra attendre mardi pour le calendrier. Je ne vais pas sauter au plafond par rapport au tirage. Il faudra avoir du respect et de l'humilité par rapport aux équipes qu'on affrontera", a estimé DD en conférence de presse ce lundi au siège de la Fédération Française de Football.

Deschamps estime que le fait d'avoir croisé l'Ukraine et la Finlande récemment aura forcément un impact : "On aura déjà des références, même si je ne pense pas qu'on affrontera la même équipe d'Ukraine qu'à l'automne, par rapport aux problèmes liés au Covid qu'ils avaient eus. La Finlande était un très bon souvenir pour moi avec une victoire pour mon premier match en tant que sélectionneur. Le dernier match contre eux l'est beaucoup moins. Pour les autres équipes, on prendra le temps qu'il faut pour récolter le maximum d'informations les concernant."

Le sélectionneur des Bleus s'est également empressé de rejeter toute pression par rapport au statut de favori, dans un groupe largement à la portée des Bleus, afin d'éviter l'excès de confiance : "Ce n'est pas une pression. Il y avait dix têtes de série, qui sont supposées êtres les meilleures. Le risque c'est de se considérer plus fort que les autres. L'équipe de France sera favorite, mais il ne faudra pas négliger nos adversaires. Il faut toujours avoir du respect par rapport à l'adversaire et avoir la même détermination tout le temps. L'objectif est clair, c'est de se qualifier pour la Coupe du monde."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.