Paul Pogba a bien fait appel à un marabout

Paul Pogba a bien fait appel à un marabout©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 05 septembre 2022 à 08h52

Si Paul Pogba a reconnu devant les enquêteurs avoir eu recours à un marabout, ce n'était pas pour jeter un sort à Kylian Mbappé mais pour aider les enfants en Afrique.



S'il dément avoir eu recourt à la sorcellerie pour causer du tort à Kylian Mbappé, son coéquipier en équipe de France, Paul Pogba a bien fait appel à un marabout, comme il l'a reconnu lors de sa deuxième audition, alors qu'une information judiciaire a été ouverte pour "extorsion avec arme en bande organisée, enlèvement ou séquestration avec libération avant le septième jour en bande organisée pour préparer ou faciliter la commission d'un crime ou d'un délit et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime", suite à une plainte déposée mi-juillet par le milieu de terrain des Bleus et de la Juventus. Devant les enquêteurs, ce dernier a donc reconnu avoir payé un marabout, mais pour une association humanitaire aidant les enfants en Afrique, et pas pour jeter un sort à Mbappé, révèle France Info. L'attaquant parisien aurait d'ailleurs contacté son partenaire chez les Bleus pour en savoir plus sur cette affaire, ainsi que Mathias Pogba, à l'origine des révélations sur ce marabout dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux.

Mathias Pogba sous pression des racketteurs ?

Le frère aîné de Paul Pogba agirait d'ailleurs sous la pression des racketteurs selon le joueur, à qui ces amis d'enfance auraient réclamé 13 millions d'euros. Quand il est revenu en Italie cet été, après six ans à Manchester United, le champion du monde aurait reçu le message suivant de la part de son frère : "Tu penseras à nous maintenant que tu as reçu une prime à la signature." Avant son retour à Turin, Pogba aurait été entraîné dans un appartement parisien par ces individus en mars, en marge des matchs amicaux des Bleus contre la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud. Deux hommes cagoulés et munis de fusils d'assaut exigeaient de se voir remettre 13 millions d'euros, dont 3 millions à régler immédiatement. Il aurait alors tout de même pu retirer 100 000 euros, et signé un papier pour s'engager à régler le reste de la somme. Harcelé, Pogba aurait changé à deux reprises de numéro de téléphone, ce qui n'a pas eu d'effet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.