Bleus : Giroud, une soirée doublement historique

Bleus : Giroud, une soirée doublement historique©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 07 octobre 2020 à 23h27

Olivier Giroud était comme dans un rêve mercredi soir, lors de France - Ukraine (7-1) : 100 sélections, mais aussi (et surtout ?) ses 41eme et 42eme buts en bleu, ce qui lui permet de dépasser Michel Platini.



Depuis le temps qu'il clame haut et fort son envie de dépasser Michel Platini... Le grand soir est arrivé pour Olivier Giroud, mercredi pour sa 100eme sélection contre l'Ukraine (7-1). Les comptes sont bons, très bons même, pour l'attaquant de Chelsea qui a inscrit ses 41eme et 42eme buts en bleu, faisant également honneur à son brassard de capitaine. Derrière l'ancien mythique n°10 au coup d'envoi, Olivier Giroud est donc devenu, grâce à son doublé, le seul deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France. Il n'y a plus que Thierry Henry et ses 51 réalisations devant lui. Et si certains pouvaient moquer le fait qu'Antoine Griezmann lui laisse tirer les penaltys ces derniers temps, afin de gonfler ces statistiques, l'ex-Montpelliérain n'a eu besoin de personne cette fois-ci.

"On verra quand j'en serai à 46 ou 47"

Surtout pour son premier but (le deuxième des Bleus), une sublime frappe du gauche en lucarne décochée de l'extérieur de la surface. Le deuxième, celui du 3-0, a été inscrit en renard de la tête, après un tir repoussé par le gardien ukrainien. C'est encore de la tête qu'il aurait pu couronner sa soirée du deuxième triplé de sa carrière en équipe nationale (après France - Paraguay, 5-0 en juin 2017), juste avant sa sortie à un gros quart d'heure de la fin (73eme). Mais cette fois, il n'a pas cadré, et s'en est copieusement voulu comme l'a démontré son cri entendu dans tout le Stade de France - presque vide. Et se contente donc d'un septième doublé, le premier depuis plus de trois ans (1-3 au Luxembourg en mars 2017).

En termes de capes, Giroud est le huitième à intégrer le club des 100, derrière Lilian Thuram (142), Thierry Henry (123), Marcel Desailly, Hugo Lloris (116), Zinedine Zidane (108), Patrick Vieira (107) et Didier Deschamps (103). Le top 5 est donc accessible cette saison pour Olivier Giroud, qui a déjà disputé deux Coupes du Monde (2014, 2018) et deux Euros (2012, 2016) après avoir fêté sa première sélection en novembre 2011 lors d'un amical contre les Etats-Unis (1-0). Dès son deuxième but, en octobre 2012 en Espagne, il prouvait sa capacité à s'arracher, égalisant dans le temps additionnel lors de ce match très important (1-1) en éliminatoires du Mondial 2014. Quant à son plus beau but, c'est probablement son incroyable frappe en Suède le 9 juin 2017, en éliminatoires du Mondial 2018 cette fois (défaite 2-1).


"C'est une immense fierté, un grand honneur, savoure-t-il à chaud sur TF1. Je suis très content que ça se passe le soir de ma 100eme sélection. Même si c'est un amical, c'est forcément chargé d'émotion. Je suis heureux d'avoir dépassé une légende du football français, on va regarder vers le haut sans se fixer de limite. J'espère continuer comme ça. Il faut des objectifs. Pour le moment, c'est un peu tôt, on verra quand j'en serai à 46 ou 47 (sourire)."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.