Sénégal : Le pays effondré après le forfait de Mané

Sénégal : Le pays effondré après le forfait de Mané©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 18 novembre 2022 à 13h53

Le Sénégal est sous le choc après le forfait de sa star Sadio Mané pour la Coupe du Monde.



Le couperet est finalement tombé jeudi. Celui qui avait fini à la deuxième place du classement du dernier Ballon d'Or derrière Karim Benzema ne sera pas présent au Qatar pour disputer la plus belle des compétitions au côté du Français, arrivé au Qatar mardi. La Coupe du Monde se disputera au Qatar sans Sadio Mané, contraint de renoncer suite à la blessure contractée au péroné droit avec le Bayern Munich contre le Werder Brême, le 8 novembre lors de la 14eme journée de Bundesliga. Resté à Munich pour se soigner, l'attaquant sénégalais, présent quand même initialement dans la liste du Sénégal pour le Mondial, a été opéré avec succès jeudi soir à Innsbruck, en Autriche. Il sera éloigné des terrains durant plusieurs semaines.

Le président du Sénégal à Mané : « Tu reviendras encore plus fort ! »

Le coup est dur, très dur pour le Sénégal que Sadio Mané avait mené à la victoire en Coupe d'Afrique des nations en début d'année, le premier sacre des Lions de la Teranga à la célèbre CAN. C'est l'un des meilleurs joueurs du monde, sacré champion d'Angleterre et champion d'Europe avec Liverpool en 2019 et 2020 avant de rallier l'été dernier le Bayern Munich avec qui il occupe la tête du championnat d'Allemagne avant la coupure due à la Coupe du Monde, qui fera défaut dans le petit pays du Golfe. Le génial numéro 10 du Sénégal fait pleurer tout un pays qui s'imaginait pouvoir aller loin dans la compétition qatarienne avec sa star.


Le président sénégalais Macky Sall a souhaité à Mané un « prompt rétablissement ». « Bon courage Ñañthio. La santé avant tout. Tu reviendras encore plus fort ! », a-t-il ajouté sur Twitter, jeudi soir alors que la nouvelle du forfait de l'attaquant s'est très vite répandue dans une tristesse infinie. « On était préparé depuis l'annonce de la blessure, a expliqué Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise, auprès de l'AFP. On était suspendu à cette nouvelle IRM. On apprend maintenant que sa blessure est confirmée, tout le monde est d'accord que c'est sa santé qui prime. Comment l'équipe a pris cette nouvelle ? Zen ». Le Sénégal doit affronter les Pays-Bas, le Qatar et l'Equateur dans le groupe A au premier tour du Mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.