CM 2022 : Les Danois ne comptent pas rester silencieux au Qatar

CM 2022 : Les Danois ne comptent pas rester silencieux au Qatar©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mercredi 17 novembre 2021 à 17h55

Désormais assurés de disputer la prochaine Coupe du Monde, les internationaux danois comptent utiliser le tournoi pour dénoncer le manque de respect des droits de l’homme au Qatar.



L’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar avait fait beaucoup parler à l’époque. Mais les critiques ont été encore plus virulentes quand les conditions de travail du personnel ayant émigré dans l’émirat pour construire les stades nécessaires à l’organisation de l’événement ont été dévoilées. Face aux violations des droits de l’homme constatées par différentes organisations non-gouvernementales, peu de fédérations ont décidé d’agir d’une manière ou d’une autre pour critiquer le Qatar et la FIFA. Toutefois, la Fédération Danoise de football (DBU) a décidé d’agir à son niveau maintenant que sa sélection est assurée de participer au tournoi qui aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022 après un parcours quasiment parfait, avec neuf victoires pour une défaite en Ecosse pour terminer ce lundi. « La DBU a longtemps été très critique à l'égard de la Coupe du Monde au Qatar, mais aujourd'hui, nous intensifions encore nos efforts et notre dialogue critique, afin d'utiliser le fait que nous sommes qualifiés pour œuvrer en faveur de plus de changements dans le pays », a déclaré dans un communiqué le directeur général de la fédération Jakob Jensen.

Les partenaires au soutien de la fédération

Une action dont la partie la plus visible concernera les tenues d’entraînement des joueurs de la sélection danoise. En effet, l’ensemble des partenaires de la DBU ont renoncé à apparaître et céderont leurs emplacements à des messages mettant en avant les droits de l’homme. « nous attirons depuis longtemps l'attention sur les défis auxquels sont confrontés la FIFA et le Qatar, et nous continuerons à le faire », a ajouté Jakob Jensen. De plus, durant le tournoi, la fédération danoise assure qu’elle ne « participera qu'à des activités qui sont liées au sport ou dans lesquelles elle peut apporter une contribution politique à l'amélioration des conditions des travailleurs migrants ». A cela s’ajoutera une collaboration avec des ONG afin d’alerter les supporters danois souhaitant faire le déplacement pendant la Coupe du Monde mais également un choix du camp d’entraînement qui sera guidé par le respect du droit du travail par les hôtels pouvant être sélectionnés. Des initiatives qui pourraient faire réfléchir d’autres sélections au moment du tournoi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.