CM 2022 : De la fan zone au stade, un lancement raté

CM 2022 : De la fan zone au stade, un lancement raté©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 21 novembre 2022 à 08h59

Qatar - Equateur, dimanche, a donc ouvert la Coupe du Monde 2022. Au niveau populaire, le succès local a été aussi fort que sur le terrain, c'est-à-dire inexistant. Récit d'un dimanche soir à ne pas forcément retenir dans les annales.



La grande première à la fan zone de Doha n'a pas été une franche réussite. A l'occasion du match d'ouverture de la Coupe du Monde entre le Qatar et l'Equateur (0-2), un confrère de Ouest-France s'est rendu sur ce lieu censé pouvoir contenir 40 000 personnes, au coeur de la capitale qatarienne le long de la corniche. Il a constaté des attroupements assez sérieux et mal gérés. Il a également été empêché de filmer à de nombreuses reprises par les services de sécurité, dépassés et visiblement plus intéressés par cet aspect de répression que par la gestion des flux de personnes. Des renforts occidentaux sont ensuite venus secourir les forces locales.

Des tribunes dégarnies de moitié à dix minutes de la fin

Beaucoup de malaises ont dû être gérés par les médecins, tous sans gravité heureusement. C'était visiblement mieux à l'intérieur, mais le couac sportif a aussi rendu l'ambiance particulièrement terne face aux écrans géants, surtout avec des bières à 50 riyals, soit l'équivalent de 13,30 euros. Voilà qui n'est pas fait pour rattraper ce qui s'est déroulé 50 kilomètres plus au nord, sur le stade d'Al Bayt pour la rencontre proprement dite, où les tribunes étaient dégarnies de moitié à dix minutes de la fin.


Dès la demi-heure de jeu, de nombreux supporters commençaient déjà à partir au vu du scénario contraire, loin des scènes filmées par les caméras de télévision qui montraient des kops qatarien et équatorien toujours à fond, de la première à la dernière minute. On veut bien le croire pour les derniers nommés, beaucoup moins pour des fans de la sélection locale qui semblaient parfois un peu contre nature...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.