Brésil : Tite et Silva rêvent d'une sixième étoile

Brésil : Tite et Silva rêvent d'une sixième étoile©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 23 novembre 2022 à 22h20

A la veille de l'entrée en lice du Brésil dans ce Mondial 2022 (jeudi, 20 heures, contre la Serbie) Tite et Thiago Silva se sont présentés en conférence de presse. Avec le rêve commun d'obtenir une sixième étoile pour la Seleção, qui n'a plus remporté la Coupe du monde depuis 20 ans.



Un Brésil forcément nerveux mais prêt à entrer dans sa compétition. C'est jeudi, face à la Serbie, que les coéquipiers de Neymar et Thiago Silva débuteront le tournoi mondial qu'ils rêvent de conquérir. Le dernier sacre du Brésil, 5 fois sacré, remonte à 20 ans (en 2002 contre l'Allemagne) mais cette donnée ne pèse visiblement pas comme un poids sur les épaules de la sélection brésilienne. "Je demande à nos supporters de nous faire confiance, nous sommes prêts à faire une grande Coupe du monde. Bien sûr, le titre est loin, mais rêver est gratuit et on en rêve. On y croit, en voyant tout ce qui a été fait jusqu'à présent", a indiqué Thiago Silva dans des propos rapportés par L'Equipe.

Tite : "Nous rêvons de réaliser une grande Coupe et d'être champion"

Désireux d'honorer le maillot du Brésil, celui qui portera le brassard de capitaine a estimé, à 38 ans, être dans sa "meilleure version". "Aujourd'hui, je suis certainement une personne bien mieux préparée pour ce moment, super calme et super à l'aise ici, avec la confiance de tout le monde", a exprimé celui qui disputera son 4ème Mondial après les éditions de 2010, 2014 et 2018. Son sélectionneur, Tite, a considéré que la pression était inévitable du fait de la tradition historique du Brésil. Pour autant, celui qui quittera son poste au terme du tournoi s'est avancé, lui aussi, à rêver d'un triomphe, le 18 décembre prochain. "On dit souvent que c'est bien de rêver, alors nous rêvons de réaliser une grande Coupe et d'être champion. Et si ce n'est pas le cas, on aura fait de notre mieux", a-t-il clamé. Première étape face à la Serbie avant d'affronter la Suisse (le 28) puis le Cameroun (le 2 décembre) dans le groupe G.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.