Bleus - Rabiot : "La meilleure période de ma carrière"

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 07 décembre 2022 à 18h00

Présent en conférence de presse ce mercredi, Adrien Rabiot a évoqué de nombreux thèmes. Notamment sa relation avec Didier Deschamps, la non-dépendance envers Kylian Mbappé et le choc à venir contre l'Angleterre en quart de finale du Mondial 2022 (samedi, 20 heures).

Adrien Rabiot a expliqué s'attendre à un quart de finale de Mondial 2022 "ouvert, avec deux équipes qui peuvent contrer", samedi contre l'Angleterre (20 heures). En conférence de presse ce mercredi, le milieu de terrain des Bleus a exprimé son opinion sur les Three Lions dans des propos relatés par RMC. "Ils ont des joueurs très rapides sur le côté, des latéraux offensifs. A ce niveau-là, on est similaires. Ils vont aussi être très prudents car on a la possibilité de les mettre en difficulté", a-t-il évalué, appelant les joueurs de Didier Deschamps à faire preuve de vigilance sur les phases arrêtées.

"Mon football a grandi"

Soulignant sa maturité nouvelle et cela "quasiment dans tous les secteurs", il a admis qu'il désirait se concentrer sur son football sans trop s'éparpiller sur autre chose que le terrain. "Je traverse une très bonne période. Ça vient aussi avec le fait que j'ai grandi et muri, que mon football a grandi aussi. C'est la meilleure période de ma carrière", a expliqué le milieu de terrain des Bleus, qui a réfuté  une éventuelle dépendance des champions du monde en titre envers Kylian Mbappé, "c'est notre arme principale. Mais on a aussi d'autres joueurs qui peuvent faire la différence d'une autre manière."

Un possible avenir en Premier League et une relation forte avec Deschamps

S'imaginant bien en Premier League dans le futur  - un Championnat dans lequel la façon de jouer correspond plus à ses qualités - alors que son contrat avec la Juventus Turin se terminera en juin prochain, il a également eu des mots positifs à l'égard de son sélectionneur, Didier Deschamps. L'eau a visiblement coulé sous les ponts depuis le refus de Rabiot de figurer dans la liste des réservistes du Mondial 2018. Estimant que les deux hommes avaient toujours eu de "bonnes relations" même avant cet épisode, le natif de Saint-Maurice a valorisé la proximité avec le patron des Bleus. "Après ça, il s'est passé deux ans où on n'a pas eu de contact, avant que je revienne en 2020. Quand je suis revenu, on a tout de suite discuté avec le sélectionneur, et cela s'est très bien passé. Je ne savais pas à quoi m'attendre au départ, mais on a eu une très bonne relation tout de suite et puis, de sélection en sélection, cette relation s'est vraiment améliorée. On a appris à mieux se connaître, il me comprend mieux, il connaît mieux ma personnalité et, aujourd'hui, on est beaucoup plus proches", a estimé celui qui a été titularisé trois fois sur quatre matchs lors de ce Mondial 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.