Coupe de France : Saint-Priest vs Romorantin, duel de «petits»

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 21 janvier 2024 à 15h03

Clubs de N2 et N3, Saint-Priest et Romorantin se défient pour une place historique en 8emes de finale de la Coupe de France, dimanche.

En plus du Puy (National 2), il y aura au moins un autre « petit » en 8emes de finale de la Coupe de France. Saint-Priest, pensionnaire de National 3, accueille en effet Romorantin, membre de National 2, dimanche (coup d'envoi à 17h30). Voilà l'unique face-à-face qui n'oppose pas de clubs professionnels ce week-end. Michaël Napoletano, l'entraîneur de Saint-Priest, s'avance sereinement vers ce rendez-vous qui pourrait déboucher sur une qualification historique. « On va le préparer comme on prépare tous nos matchs. Il y a bien sûr quelque chose en plus qui se dégage, c'est une place en 8emes de finale d'une compétition magique qui est au bout. Ça serait historique pour le club. Donc il y a peut-être un supplément d'âme, un don de soi, une concentration décuplée à avoir... Mais techniquement on doit aborder cette rencontre avec ce que l'on sait faire ».

Le coach de Saint-Priest : « Quelque chose en plus qui se dégage »

Lors du tirage au sort, Saint-Priest était pourtant très déçu de ne pas défier un gros de Ligue 1 , comme son adversaire. Mais le Petit Poucet et son modeste opposant sont passés à autre chose depuis. Avec un tel tirage, le club de N2 peut espérer passer un tour de plus. « On va jouer le 5eme seizième de finale de l'histoire du club avec l'espoir de passer ce cap pour la première fois. Le groupe veut aller le plus loin possible et peut-être que ce tirage nous offre un petit peu plus de possibilités », a souligné Mickaël Villatte, l'entraîneur de Romorantin.

L'entraîneur de Romorantin : « On va s'appuyer sur notre bonne dynamique »

« On peut sortir de la Coupe de France sans match avec un exploit, un peu dans l'anonymat. Jusqu'à présent, on a assumé notre statut sur les matchs précédents. On va s'appuyer sur notre bonne dynamique. Et on a aussi tout le monde sur le pont », a également confié le technicien romorantinais. En face, les joueurs auront été placés dans une ambiance positive pour créer l'exploit. « On grandit à chaque match. Que ce soit en championnat, en coupe, on grandit, on analyse ce qu'on fait dans le bon comme dans le mauvais. Il est important de mettre les joueurs dans le positif parce que plus on amène du positif, plus les joueurs, mentalement, ils tentent des choses. Là, sur la Coupe, ils vivent des émotions, ils font vivre des émotions. Je leur ai dit que c'était ça le football. C'est partager une aventure ensemble. Ils en sont les acteurs. Ce sont eux qui nous font vivre ça. Ici il y a groupe qui qui vit bien, qui est tranquille dans les têtes », a souligné Napoletano.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.