Coupe de France : Les amateurs toujours engagés peuvent s'entraîner après 18h00

Coupe de France : Les amateurs toujours engagés peuvent s'entraîner après 18h00©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le mercredi 03 février 2021 à 08h40

Les clubs amateurs de football, toujours engagés dans la Coupe de France, vont bénéficier d'une mesure exceptionnelle qui leur permettra de s'entraîner après le couvre-feu de 18h00.



Bonne nouvelle pour la Coupe de France de football. En effet, malgré le couvre-feu actuellement en vigueur jusqu'à 18h00 en France, les clubs amateurs, encore en course dans la compétition, ont désormais le droit de s'entraîner après cette fameuse heure. C'est le ministère de la Santé qui semble avoir permis cela. Dans un premier temps, il avait alors déjà validé le protocole sanitaire de la Fédération française de football avant donc de donner cette dérogation à cette même FFF. Cette mesure est bien loin d'être anodine pour les centaines de joueurs concernés par celle-ci, dans la mesure où la plupart des restrictions sanitaires actuellement en vigueur mettaient plus que jamais en péril cette édition 2021 de la Coupe de France. De plus, dans la mesure où ils sont amateurs, ces footballeurs sont, pour la plupart voire tous ou presque, contraints de travailler en journée. Dès ce mardi, certains de ces clubs concernés ont ainsi déjà pu profiter de cette mesure et ainsi s'entraîner dans la soirée.

Les clubs amateurs éliminés devront respecter de nouveau le couvre-feu

Les différentes ligues régionales, en lien avec les préfectures concernées, vont désormais faire passer le message aux autres formations qui dépendent d'elles, afin que tout le monde puisse ensuite être sur le même pied d'égalité ou presque. Toutefois, lorsqu'un club amateur se retrouvera alors éliminé de la Coupe de France, il ne pourra plus profiter de cette mesure exceptionnelle et sera ainsi contraint, comme pour l'ensemble du territoire français, de respecter de nouveau le fameux couvre-feu, en vigueur entre 18h00 et 6h00 du matin. Dans un texte provenant du ministère des Sports et notamment partagé par RMC Sport, il est ainsi notamment écrit : « Par dérogation nationale, la Coupe de France de football, qui mêle sportifs amateurs et professionnels, est autorisée à se dérouler dans le strict respect des protocoles élaborés spécifiquement à cet effet. Pour les besoins de cette compétition et tant que leur équipe n'est pas éliminée, les sportifs amateurs y participant doivent être assimilés à des sportifs professionnels, ce qui leur permet notamment de s'entraîner pendant les heures de couvre-feu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.