Turquie : Un président de club frappe un arbitre

Turquie : Un président de club frappe un arbitre ©Panoramic, Media365

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 11 décembre 2023 à 22h40

Halil Umut Meler, l'arbitre du match entre Ankaragücü et Rizespor a été agressé ce lundi soir sur la pelouse par le président du premier club nommé avant d'être roué de coups par d'autres personnes ensuite.



On aurait aimé ne jamais voir cela. Ce lundi soir, nous avons encore augmenté le niveau de violence à l'occasion d'une rencontre de première division du championnat turc entre Ankaragücü et Rizespor (1-1). La scène a été d'une telle intensité qu'elle a nécessité l'intervention publique du ministre des sports local, Osman Askin Bak qui a parlé d'une « agression » que « nous ne voulons plus voir sur nos terrains ». Rappel des faits. Halil Umut Meler, l'arbitre du match, siffle la fin de la partie sur un score de parité et ce après sept minutes de temps additionnel. Alors que tout le monde commence à rejoindre les vestiaires, Faruk Koca, le président d'Ankaragücü, se place aux abords du terrain puis fonce en direction de l'homme en noir. Furieux, le dirigeant arrive à la hauteur de l'officiel avant de lui décocher un coup de poing d'une rare violence. Selon plusieurs témoins de la scène, Koca reprochait plusieurs choses à l'arbitre, d'abord le but refusé pour son équipe à la 10ème puis le carton rouge d'Ali Sowe (50ème) et enfin, l'égalisation de Rizespor signée Emir Han Topcu à la 90+7ème.

Un visage tuméfié

Surpris par le geste du président d'Ankaragücü, Halil Umut Meler s'est écroulé sur la pelouse. Et alors que de nombreuses personnes se ruent pour tenter de protéger l'officiel, d'autres en profitent pour lui adresser d'autres coups de pied dans le visage alors que l'homme en noir à terre et se protège comme il le peut notamment en se recroquevillant du mieux possible. Celui qui officie dans des matchs européens parvient à se relever après quelques instants avant d'être aidé à rejoindre les vestiaires. Meler n'avait pas encore quitté la pelouse que son visage portait déjà les stigmates de cette grave agression. Les suiveurs et personnalités du football turc se sont empressés de réclamer de lourdes sanctions disciplinaires d'abord à l'encontre de Faruk Koca et aussi des personnes impliquées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.