Joueur africain de l'année : Osimhen sacré, le Maroc domine le palmarès

Joueur africain de l'année : Osimhen sacré, le Maroc domine le palmarès ©Media365

Patrick Juillard, Media365, publié le lundi 11 décembre 2023 à 21h25

Champion d'Italie et meilleur buteur de Serie A avec Naples, l'attaquant nigérian Victor Osimhen a été désigné joueur africain de l'année par la Confédération africaine de football, ce lundi soir à Marrakech.



Victor Osimhen roi d'Afrique. L'attaquant nigérian a été sacré joueur africain de l'année, à l'occasion des CAF Awards, les trophées de la Confédération africaine de football, remis ce lundi au Palais des Congrès de Marrakech. Sous les yeux de Maître Gims, Djamel Debbouze ou encore Nicolas Anelka, le champion et meilleur buteur de Serie A, déjà distingué par ses pairs en Italie, a reçu la récompense que tous les observateurs lui promettaient, après sa place de huitième et meilleur Africain du dernier Ballon d'Or. « J'ai entre les mains une récompense prestigieuse, c'est un rêve qui est devenu réalité. Je remercie Emmanuel Adebayor, Salomon Kalou et toutes les légendes qui m'ont inspiré. Que Dieu vous garde », a déclaré Victor Osimhen, dans un costume vert aux couleurs de son pays.

Oshoala complète le triomphe

Programmé pour réussir depuis ses 10 buts lors de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2015, qui propulsèrent les Golden Eaglets du Nigeria vers le sacre mondial et leur auteur vers le titre de meilleur buteur du tournoi, disputé au Chili, l'enfant du quartier misérable d'Olusosun a franchi cette saison la barre des cent buts en carrière. Celle-ci l'a déjà mené à Wolfsbourg, Lille et maintenant Naples. Où se déroulera la prochaine étape ? Le mercato en décidera. En attendant, c'est en meilleur buteur des éliminatoires (10 buts en 6 matchs) que Victor Osimhen se présentera à la CAN, à partir du 13 janvier prochain à Abidjan. Le Nigeria réussit un petit grand chelem sur les récompenses les plus prestigieuses, puisque Asisat Oshoala (FC Barcelone) est footballeuse africaine de l'année pour la sixième fois.

La belle moisson du Maroc

Après une année des plus fastes, marquée par la place de demi-finaliste des Lions de l'Atlas lors du Mondial au Qatar, le Maroc a remporté cinq récompenses, dont celles de gardien de l'année (Yassine Bounou), d'entraîneur de l'année (Walid Regragui) et d'équipe nationale de l'année. Dominateur dans les catégories de jeunes, le Sénégal en recueille les fruits, avec le prix de jeune joueur de l'année pour le milieu de terrain Lamine Camara, passé comme Sadio Mané avant lui de Génération Foot au FC Metz. Sans surprise(s), les clubs vainqueurs des Ligues des Champions masculine (Al-Ahly) et féminine (Mamelodi Sundowns) sont récompensés. Enfin, dans une ville de Marrakech encore marquée par le séisme qui frappa l'ouest du pays le 8 septembre, un trophée de la Solidarité a été remis à une victime du tremblement de terre, le plus important jamais enregistré sur le territoire du Royaume.

Le palmarès complet :

Joueur de l'année : Victor Osimhen (Nigeria, Napoli).
Joueuse de l'année : Asisat Oshoala (Nigeria, Barcelona).
Joueur Interclubs de l'année : Percy Tau (Afrique du Sud, Al-Ahly).
Joueuse Interclubs de l'année : Fatima Tagnaout (Maroc, AS FAR).
Entraîneur de l'année (Hommes) : Walid Regragui (Maroc).
Entraîneur de l'Année (Femmes) : Desiree Ellis (Afrique du Sud).
Gardien de but de l'année : Yassine Bounou (Maroc, Al-Hilal).
Gardienne de but de l'année : Chiamaka Nnadozie (Nigeria, Paris FC).
Jeune Joueur de l'année : Lamine Camara (Sénégal, Metz).
Jeune Joueuse de l'année : Nesryne El Chad (Maroc, Lille).
Equipe Nationale de l'année (Hommes) : Maroc.
Equipe Nationale de l'année (Femmes) : Nigeria.
Club de l'année (hommes) : Al-Ahly (Egypte).
Club de l'Année (femmes) : Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud).

Les vainqueurs ont été désignés après les votes d'un panel composé de la Commission Technique de la CAF, des professionnels des médias, des entraîneurs et capitaines des associations membres et des clubs impliqués dans les phases de groupe des compétitions interclubs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.