CAF : Le choix du Maroc contesté

CAF : Le choix du Maroc contesté©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 13 mai 2022 à 11h50

La prochaine finale de la Ligue des champions africaine aura lieu au Maroc. Un choix de la CAF contesté car le Wydad Casablanca a de fortes chances de se hisser à ce stade de la compétition.

"Le Maroc et le Sénégal étaient les seuls pays à satisfaire aux critères de candidature de pays hôte, après que la CAF a demandé à ses 54 associations membres de soumettre des candidatures pour accueillir la finale de la Ligue des Champions TotalEnergies. L'Égypte n'a pas soumis de candidature", indique la Confédération africaine de football dans un communiqué officiel. Précisant ensuite que les deux autres candidats déclarés (l'Afrique du Sud et le Nigeria) n'ont pas rempli les critères de candidature exigés du pays hôte, l'instance conclut en se défaussant sur le Sénégal. "La CAF n'a attribué la finale de la Ligue des Champions TotalEnergies au Maroc, qu'après que le Sénégal a retiré sa candidature."

Le moment de l'annonce du choix d'attribuer la finale au Maroc est mal tombé, alors que la probable affiche de la rencontre, entre Al-Ahly et le Wydad Casablanca, était déjà connue. Il y a fort à parier que les explications de la CAF ne suffiront pas à convaincre Al-Ahly de renoncer à son recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Et il est certain (et confirmé dans le communiqué) que la situation va conforter la CAF dans sa volonté de revenir à l'ancienne formule de la finale de la C1, en matchs aller-retour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.