Man City dépose plainte après l'agression de son bus à Liverpool

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 19 octobre 2022 à 18h34

Les joueurs et le staff de Manchester City ont été reçus de manière musclée dimanche, en avançant vers Anfield pour disputer le choc du week-end en Angleterre. Ce n'est pas une première et les Citizens ont décidé de saisir la justice.

Au fur et à mesure des années, c'est de plus en plus chaud entre Liverpool et Manchester City, à force de sommets en Premier League (parfois décisifs pour le titre). Malheureusement, comme trop souvent dans ce genre de situation - et partout dans le monde -, ça a tendance à déborder du côté des supporters. Pour la deuxième fois après un incident du même type en 2018, le bus des Citizens a été attaqué à son arrivée à Anfield dimanche, ce qui conduit le club mancunien à porter une plainte pour "dommage criminel" révélée par la police locale : "Cet incident nous a été signalé mardi, l'enquête se poursuit."

Guardiola : "Peut-être qu'ils feront mieux la prochaine fois..."

Pep Guardiola, durant le match, a aussi été visé par des pièces de monnaie lancées depuis les tribunes et en a plaisanté (pour la BBC) : "Je n'ai pas été touché, peut-être qu'ils feront mieux la prochaine fois..." Il y a quatre ans, l'affaire du bus s'était déroulée en marge d'un match de Ligue des champions (3-0 pour Liverpool en quarts de finale aller) et les Reds avaient dû payer une amende. Le club de Liverpool avait déjà demandé, avant même l'incident, à ses fans de "montrer leur passion et leur soutien pour l'équipe de manière amicale et respectueuse".


Pep Guardiola avait indiqué "ne pas comprendre cette attaque", dans un contexte où l'agression sur le bus de Dortmund était encore vive dans les esprits, un an plus tôt, avant un match contre Monaco qui avait dû être reporté d'un jour (également en quarts de finale aller de C1) à cause de cet incident. Steven Gerrard regrettait également, en direct sur BT Sport. Alors, qu'en sera-t-il cette fois, le pare-brise du véhicule ayant à nouveau été endommagé ? Comme en 2018, la police a lancé un appel à témoins. Les supporters des Reds ont aussi noté des messages injurieux tagués à leur encontre, notamment eu égard aux tragédies du Heysel (1985) et de Hillsborough (1989) qui ont coûté la vie à de nombreux fans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.