Angleterre : Ferguson souhaite que les victimes de démence soient mieux aidées

Angleterre : Ferguson souhaite que les victimes de démence soient mieux aidées©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mardi 05 janvier 2021 à 15h40

Dans un entretien accordé au Daily Mail, Alex Ferguson plaide pour une bien meilleure prise en charge des anciens footballeurs, aujourd'hui victimes de démence.



Sir Alex Ferguson souhaite visiblement se faire entendre. En effet, dans un entretien accordé au Daily Mail, l'ancien entraîneur de Manchester United, qui a officié sur le banc des Red Devils, en Premier League en Angleterre, de 1986 jusqu'à sa retraite, en 2013, s'est exprimé à propos des anciens joueurs qui se retrouvent aujourd'hui victimes de démence. Un phénomène qui deviendrait de plus en plus inquiétant. ll serait dû, en très grande partie, aux anciens ballon de football, qui auraient causés d'énormes dégâts à la tête de beaucoup d'ex-joueurs, lorsqu'ils étaient amenés à effectuer des têtes en plein match, voire, pourquoi pas, lors d'entraînements. L'ancien technicien réclame une bien meilleure prise de conscience afin que ces anciens footballeurs, qui souffrent aujourd'hui de cette terrible maladie, soient aidés du mieux possible et bien mieux pris en charge.

Le cas de l'ancien Mancunien Nobby Stiles

Pour cela, l'ex-entraîneur interpelle les dirigeants du football mondial, dans le but de pouvoir les inciter à suivre cette fameuse situation plus que complexe et à agir, et même le plus rapidement possible et de façon la plus concrète. « Ce phénomène est répandu dans tout le football. Les chiffres sont énormes et cela doit créer une prise de conscience », a ainsi notamment déclaré Alex Ferguson, à ce sujet. Dans son argumentaire, l'Écossais évoque ainsi notamment le cas d'un certain Nobby Stiles. Cet ancien milieu récupérateur (ou défenseur central), qui a ainsi notamment évolué du côté de Manchester United, en tant que joueur de 1960 à 1971, est décédé le 30 octobre dernier, à l'âge de 78 ans, des suites d'un cancer mais également de démence. Encore aujourd'hui, Alex Ferguson a gardé une telle aura dans le football que ses mots pourraient avoir un certain impact. C'est en tout cas certainement ce que l'homme, aujourd'hui âgé de 79 ans, souhaiterait plus que tout.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.