Martin : "J'ai un peu couru à l'envers"

Martin : "J'ai un peu couru à l'envers"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 28 mai 2022 à 23h36

Absent des débats ce samedi lors de la 20eme étape du Giro, Guillaume Martin a fait part de sa déception sur le site de la Cofidis, sa formation.



Ca samedi, veille d'épilogue sur le Giro, il s'est passé beaucoup de choses lors de la 20eme étape qui s'est courue sur 168km entre Belluno et Marmolada. Tout d'abord, Alessandro Covi (UAE Team Emirates) a joué un grand numéro de soliste pour s'emparer de la victoire. Quant à la bagarre entre costauds, Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) a perdu sa place sur le trône de leader à la surprise générale, décramponné par Jai Hindley (Bora-Hansgrohe) qui a relégué l'Equatorien à plus d'une minute au classement (+1'25). Une très mauvaise opération pour le champion olympique. Le même son de cloche résonne du côté de Guillaume Martin (Cofidis), premier Français sur cette étape (19eme) et du général (14eme).


"Aujourd'hui je pensais que c'était une étape qui allait se jouer entre les leaders du classement général et je n'ai pas spécialement chercher à prendre l'échappée. Ce n'était pas forcément un bon calcul. Il faut faire des paris parfois et celui-ci n'était malheureusement pas le bon" a décrypté le leader de la Cofidis sur le site de sa formation. Comptant plus de dix minutes de retard sur le top 10, le coureur tricolore ne pourra pas intégrer ce gotha dimanche sur le contre-la-montre programmé à Vérone en clôture de ce Giro 2022. "L'essentiel c'est de terminer ce Giro avec des bonnes jambes" s'est-il consolé.

"J'en tire néanmoins de l'expérience"

"C'est un Giro que j'ai un peu couru à l'envers en attaquant pas forcément dans les meilleurs moments. Mais à l'heure du bilan, c'est un Giro qui n'est pas à la hauteur de mes espérances. J'en tire néanmoins de l'expérience et de nombreux enseignements afin de progresser à l'avenir" a par la suite déclaré le cycliste de 28 ans. "Les équipes de leaders n'ont pas roulé derrière pour se jouer la victoire d'étape. Guillaume (Martin, ndlr) n'a pas pu prendre l'échappée qui est partie dans une petite bosse, dans un moment avec de la pluie. Mais il est parvenu à rester non loin des premiers jusqu'au bout" a pour sa part analysé Roberto Damiani, son directeur sportif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.