Vuelta : Elissonde a "savouré et profité"

Vuelta : Elissonde a "savouré et profité"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 19 août 2021 à 19h39

La Vuelta a déjà changé de leader, Primoz Roglic ayant récupéré la tunique qu'il risque de garder un bout de temps... Le Français Kenny Elissonde, qui ne sera donc resté qu'un jour en rouge, a raconté sa journée à l'arrivée.



Kenny Elissonde a cru pouvoir garder son maillot rouge de leader sur la Vuelta... mais pas trop. "Au pied de le dernière montée, Giulio Ciccone était plus ou moins bien placé. Il y a eu deux occasions où on était vraiment bien, on voulait tenter absolument de conserver ce maillot, coûte que coûte, mais si j'étais limité il valait mieux perdre vraiment du temps et pas 45 secondes... Et ça a été le cas. Désormais, le but, c'est d'en gagner une. J'ai déjà fait troisième d'étape, j'ai envie de retourner à l'attaque et de m'imposer." Le grimpeur de Trek - Segafredo assure avoir "quand même savouré et profité" : "C'était super nerveux toute la journée, avec du vent, on a dû rester concentrés. Même dans un recoin, à un moment, j'étais dans la roue d'un équipier qui a glissé, ça chassait un peu."

Le deuxième de l'étape du Mont Ventoux, le mois dernier au Tour de France (arrivée à Malaucène après deux ascensions), rejette tout mauvais sentiment (sur Eurosport) : "Ce n'est pas frustrant, c'est le vélo. C'était une super étape, je me serais frotté les mains si j'avais dû la suivre sur le canapé... Movistar a roulé, Ineos a pris en main, Primoz Roglic a récupéré le maillot rouge, c'était super ! Mercredi, ça a bien fonctionné sur un coup comme ça, là moins, ce n'était pas mon truc... Non, il n'y a pas de regret, c'était une belle étape typique de la Vuelta. Il y a eu un peu de tout, de la nervosité, des montées. Quand on vient sur la Vuelta, on sait qu'on vient pour ça. Roglic a repris le maillot, et moi je vais essayer de repartir à l'attaque pour gagner."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.