Tour des Flandres : Exclu pour un jet de bidon !

Tour des Flandres : Exclu pour un jet de bidon !©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 05 avril 2021 à 09h48

Le Suisse Michael Schär (AG2R Citroën) a été disqualifié du Tour des Flandres dimanche pour un jet de bidon, conséquence des nouveaux règlements de l'UCI.

 

La 105e édition du Tour des Flandres s'est révélée particulièrement animée dimanche. Avant la victoire de Kasper Asgreen (Deceuninck-QuickStep), deuxième coureur danois à remporter le Ronde et qui a devancé le tenant du titre Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), il y a ainsi eu trois disqualifications. Otto Vergaerde (Alpecin-Fenix) et Yevgeniy Fedorov (Astana) ont d'abord été exclus, après seulement dix kilomètres parcourus, pour avoir joué des coudes, et même des épaules, avant qu'un autre concurrent ne soit contraint de quitter la course pour une raison bien moins banale. 

Michael Schär (AG2R Citroën) a en effet été la première victime du nouveau règlement de l'UCI, qui oblige désormais les coureurs à disposer de leurs bidons dans des zones dédiées. Le Suisse était ainsi hors d'une zone règlementaire quand il a envoyé son bidon vers un groupe de spectateurs qui se trouvaient au bord de la route. Et comme on a pu le voir en direct à l'image, au moins l'un de ces spectateurs lui a fait signe pour qu'il lui envoie son bidon. On a aussi vu que le coureur de 34 ans s'est immédiatement rendu compte de sa bévue. 

Ce nouveau règlement, comme d'autres concernant la position sur le vélo ou la disposition des barrières, est entré en vigueur le 1er avril. Il a une vocation écologique, puisqu'il doit mieux encadrer les jets par les coureurs des emballages et des déchets, avec la mise en place de zones de collecte, mais aussi sécuritaire. L'UCI avait aussi expliqué que "le jet d'un bidon sur la chaussée ou au sein du peloton (qui pourrait poser des problèmes aux coureurs qui suivent)" faisait partie des comportements "potentiellement dangereux des coureurs".  

Samedi dernier, l'Américain Kyle Murphy (Rally) avait été le premier coureur à être sanctionné pour cette raison, lors du Grand Prix Miguel Indurain. Et si dans les courses d'un jour, la sanction prévoit la mise hors course, la première infraction est sanctionnée de 30 secondes de pénalité, la deuxième de deux minutes et la troisième d'une mise hors course dans les courses par étapes. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.