Quick Step - Alpha Vinyl : Le directeur sportif compare Evenepoel à Armstrong

Quick Step - Alpha Vinyl : Le directeur sportif compare Evenepoel à Armstrong©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 24 novembre 2022 à 15h43

Dans le magazine allemand Ride, le directeur de Quick Step - Alpha Vinyl Klaas Lodewyck a comparé Remco Evenepoel à Lance Armstrong. Dans le bon sens du terme, bien sûr.


Durant sa carrière, Klaas Lodewyck a croisé Lance Armstrong sur une seule course, le Tour des Flandres 2010, lorsqu'ils portaient respectivement le maillot de Topsport et de RadioShack. Mais celui qui est aujourd'hui directeur sportif de l'équipe Quick Step - Alpha Vinyl connait suffisamment l'Américain pour le comparer à... Remco Evenepoel, le prodige de la formation belge, vainqueur de la Vuelta et champion du monde 2022. Alors que le jeune Belge (qui n'était pas né lorsque le Texan a gagné son premier Tour de France) a souvent été comparé à son compatriote Eddy Merckx pour sa volonté de gagner tout le temps et sur tous types de courses, le dirigeant lui voit plus un côté Lance Armstrong. Du point de vue de sa mentalité, pas de son attrait pour la triche, bien sûr...

"Remco veut toujours gagner aussi"

« C'est peut-être une mauvaise comparaison, mais en termes de caractère, je vois des similitudes entre Remco et Lance, confie-t-il dans le magazine allemand Ride. Mis à part tout ce qui a mal tourné avec Armstrong dans le passé, Lance était aussi quelqu'un qui ne pouvait jamais assez gagner. Quand il commençait quelque part, il voulait être le meilleur. Remco veut toujours gagner aussi. Le dernier dimanche matin de la Vuelta à Madrid, il a déjà commencé à nous parler des Championnats du monde à Wollongong. Ce n'est jamais assez. Cela montre aussi qu'il est toujours déterminé à être le meilleur et à gagner des courses. Lance était un tueur. Si vous lui frappiez les tibias, il vous frappait dix fois plus fort. Habituellement, il le faisait sur le vélo, mais parfois aussi verbalement. Remco a aussi cette mentalité de tueur. Il répond aussi souvent par des performances sur le vélo. Bien qu'il soit beaucoup plus diplomate dans ses commentaires. » Un tempérament de feu qu'on retrouvera dès le 22 janvier, la semaine de ses 23 ans, au Tour de San Juan en Argentine, où il a prévu de débuter la saison 2023, avant de participer au Tour des Emirats Arabes Unis en février et à Tirreno-Adriatico en mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.