NBA : Quand Gobert se livre sur la société

NBA : Quand Gobert se livre sur la société©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 18 septembre 2021 à 19h39

Sportif français le mieux payé de l'histoire, Rudy Gobert s'est confié sur un sujet sérieux : la société et sa vision des choses.



Rudy Gobert est l'un des plus grands sportifs français actuels. Pas seulement par la taille (2,16 m) mais aussi par le talent et la place qu'il a pris. Celui qui reste sur une médaille d'argent décrochée avec les Bleus aux Jeux Olympiques de Tokyo est un des noms qui compte dans la prestigieuse NBA. Le Français a été élu meilleur défenseur de la Ligue à trois reprises sur les quatre dernières années (2018, 2019, 2021) et a disputé les deux derniers All Star Game. Gobert a aussi signé un énorme contrat qui en fait le sportif français le mieux payé de l'histoire avec 175 millions d'euros sur cinq ans à partir de cette saison.

Gobert : « Je ne veux pas que nos petits-enfants vivent dans un monde sans animaux »

A 29 ans, Rudy Gobert, qui a été dans le même hôtel que Lionel Messi quand l'Argentin est arrivé au PSG, est au top avant de reprendre la NBA. Le grand Français a également son avis sur la société avec des causes qui lui tiennent à cœur. « Bien sûr, les injustices me dérangent beaucoup, et j'aimerais qu'on se dirige vers un monde meilleur mais l'être humain, dans sa façon de se comporter, rend cela compliqué, explique ainsi Gobert dans Le Parisien, samedi. Il y a bien sûr les enfants à travers ma fondation et l'académie. Et puis l'environnement : j'ai toujours été proche de la nature. Quand je me projette dans le futur, que je vois la disparition progressive de certains animaux, je sais que c'est maintenant qu'il faut agir. Je ne veux pas que nos petits-enfants vivent dans un monde sans animaux. »


Gobert : « Je ne veux pas que nos petits-enfants vivent dans un monde sans animaux »

« Nous sommes tous dans le même bateau et chacun, individuellement, comme les grandes entreprises, doit faire les efforts indispensables », poursuit Rudy Gobert qui peut être présenté comme un privilégié. « Je ne veux donner de leçon à personne, ce n'est pas mon rôle. Je joue en NBA, je prends beaucoup l'avion mais le sport aussi est important dans notre société, rétorque-t-il. Si je fais des choses qui ne sont pas bien, j'essaie qu'à la fin, ce que je fais de bien soit plus important. Si chacun a la même approche, dans cinquante ou cent ans, l'humanité sera contente de nos actions. » « Beaucoup d'athlètes comprennent que les gens veulent les utiliser et pas toujours à bon escient. Si je dis des choses, des jeunes peuvent me suivre et s'inspirer de moi, mais au final, chacun est libre de ses choix », dit encore le joueur des Utah Jazz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.