NBA - Oklahoma City : Hoard de retour (provisoirement) au Thunder

NBA - Oklahoma City : Hoard de retour (provisoirement) au Thunder©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 12 octobre 2021 à 14h30

L'ailier (ou ailier fort) français Jaylen Hoard a signé un contrat pour la fin du camp d'entraînement avec Oklahoma City Thunder, et pourrait ensuite signer un contrat « two way » si cela se passe bien pour lui.


Un Français de plus en NBA cette saison ? Alors que le coup d'envoi de la saison régulière 2021-22 sera donné mardi prochain, Jaylen Hoard est de retour à Oklahoma City. L'ailier (ou ailier fort) de 22 ans a en effet signé un « Exhibit 10 » avec la franchise dont il avait porté le maillot la saison passée, et cet été lors de la Summer League de Las Vegas. Ce contrat lui permet de participer au camp d'entraînement du Thunder, et donc possiblement aux deux derniers matchs de pré-saison contre Denver mercredi et jeudi. Il aura ensuite la possibilité de signer ensuite, s'il convainc le staff, un « two way contract » avec la franchise de l'Oklahoma, ce qui signifierait qu'il ferait des allers-retours entre la NBA et la G-League, pour un maximum de 50 matchs par saison dans le plus grand championnat du monde.

6 points de moyenne en 19 matchs la saison passée

La saison passée, il avait déjà signé un contrat « two way » avec le Thunder début avril, et avait pu disputer 19 matchs de NBA, aux côtés de son compatriote Théo Maledon, au sein d'une équipe qui avait terminé avant-dernière de la Conférence Ouest (22 victoires - 50 défaites). Le natif du Havre avait eu le temps de tourner à 6,1 points, 3,4 rebonds et 1,3 passes de moyenne en 17 minutes (aucune titularisation). Après sa pige au Thunder Jaylen Hoard, avait fait partie de la liste des partenaires d'entraînement de l'équipe de France en vue des Jeux Olympiques de Tokyo, qui se sont conclus par une belle médaille d'argent. Même s'il ne compte aucune sélection avec l'équipe de France A, Hoard est membre de la « Team France Basket », groupe de joueurs dans lequel Vincent Collet pioche pour faire ses sélections. Mais pour devenir international, l'ailier (ou ailier fort) devra jouer régulièrement, lui qui, depuis qu'il n'a pas été drafté en 2019, a cumulé 16 matchs avec Portland en 2019-20 (dont trois en play-offs dans la bulle d'Orlando) en plus de ses 19 matchs avec le Thunder.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.