NBA : Le coach du Heat en a pleuré

NBA : Le coach du Heat en a pleuré©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 12 octobre 2020 à 16h17

Après la défaite de Miami lors des finales NBA face aux Lakers, Erik Spoelstra, l'entraîneur du Heat, n'a pu retenir ses larmes en conférence de presse. 

 

Les larmes ont coulé dimanche soir dans la bulle du Disney World d'Orlando, à l'issue du sixième et dernier match des finales NBA entre les Lakers et le Heat (4-2). De joie d'abord, à l'image de celles d'Anthony Davis, sacré champion pour la première fois de sa carrière après la victoire 106-93 des Angelenos, mais aussi de tristesse, comme celles d'Erik Spoelstra. En place depuis 2008, le très respecté coach de Miami, qui a remporté deux titres avec LeBron James (2012, 2013), désormais dans le camp d'en face et élu MVP des finales pour la quatrième fois dimanche, n'a pu retenir ses larmes en conférence de presse. Mais il était tout même diablement fier d'avoir réussi à emmener aussi loin ce groupe, cinquième de la conférence Est à l'issue de la saison régulière que personne n'attendait vraiment à ce niveau. 

"On gardera pour toute notre vie ces souvenirs"

"On n'a pas réussi à avoir obtenir le résultat qu'on souhaitait, mais on gardera pour toute notre vie ces souvenirs ensemble. Quoi qu'il se passe dans le futur, on se souviendra pour toujours de cette année, de cette saison, de cette expérience et de cette fraternité dans le vestiaire. On fait ce métier pour être avec des gens comme ça, a-t-il lâché, les yeux embués, avant de saluer les vainqueurs californiens. Félicitations aux Lakers. C'était un grand moment de partager ce moment avec eux. Bravo à eux pour ce titre, ils l'ont mérité. Et on ne peut que féliciter la NBA pour cette expérience. Ça a vraiment été extraordinaire, cette bulle, le campus... On est honorés et reconnaissants d'avoir fait partie de quelque chose d'historique et d'avoir continué notre saison." Même si comme son leader, l'épatant Jimmy Butler, il aurait rêvé d'une autre conclusion... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.