NBA : Boston pulvérise Phoenix dans le choc entre les deux leaders

NBA : Boston pulvérise Phoenix dans le choc entre les deux leaders©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 08 décembre 2022 à 08h23

Dans le choc de la nuit en NBA, entre les deux leaders, Boston a pulvérisé Phoenix (125-98) sur le parquet des Suns, qui ont compté à un moment 45 points de retard. Les Pelicans en profitent pour prendre les commandes à l'Ouest.



Soirée cauchemardesque pour Phoenix. Les Suns se sont fait pulvériser chez eux (125-98) par Boston, mercredi soir lors du choc entre le leader de la conférence Ouest et celui de la conférence Est. Humiliés devant leur public, les joueurs de l'Arizona ont de surcroît cédé lors de cette soirée leur première place au classement aux Pelicans, vainqueurs dans le même temps à domicile de Detroit (104-98). Soit le pire scénario possible pour Phoenix, qui avait pourtant dû sentir le vent du boulet dès sa dernière sortie, à Dallas, où Devin Booker (17 points à 6 sur 17 aux tirs) et les siens n'avaient déjà pas été très brillants (défaite 130-111). La venue de Boston, l'autre équipe en forme de ce début de saison laissait pourtant penser que l'adversité ferait de nouveau atteindre des sommets à Phoenix. Il n'en a rien été. Non seulement les Suns n'ont pas rivalisé avec l'autre leader, mais ils ont en plus coulé face à ces Celtics qui n'ont perdu que cinq matchs depuis le coup d'envoi de la saison (21 victoires).

Et Boston prit 45 points d'avance !

Il n'y a jamais eu de match dans ce choc. D'entrée, tandis que les Suns manquait pratiquement tout, en particulier de loin (aucune de leurs huit premières tentatives à trois points de la partie n'a fait mouche, pour un total de 8 sur 32 au final), Boston s'est détaché. Portés par leurs deux leaders Jayson Tatum (25 points, 5 rebonds) et Jaylen Brown (25 points, 7 rebonds), les C's ont augmenté très vite leur avance, qui a atteint un moment les... 45 points. Une avance telle que le coach de la franchise du Massachussetts Joe Mazzulla a pu se permettre de laisser au repos Tatum pendant toute la dernière période, quand Brown est lui entré en jeu le temps de deux minutes uniquement. En face, seul Josh Okogie, phénoménal en sortie de banc (28 points, 7 rebonds, meilleur match en carrière) ne s'est pas effondré. Phoenix, qui se déplacera vendredi à la Nouvelle-Orléans, qui a chassé les Suns mercredi de la première place, pourrait avoir beaucoup de mal à se remettre de cette déculottée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.