Euroligue (H/J12) : L'ASVEL n'était pas loin de l'exploit contre le Real Madrid

Euroligue (H/J12) : L'ASVEL n'était pas loin de l'exploit contre le Real Madrid©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 04 décembre 2020 à 22h52

Ce vendredi soir, dans le cadre de la 12eme journée de la phase de poules de l'Euroligue, l'ASVEL s'est finalement incliné contre le Real Madrid (91-84).



L'ASVEL, qui restait sur deux victoires de rang dans la compétition ((80-68) contre Barcelone et (97-73) contre le Panathinaïkos) n'était pas si loin que cela de l'exploit ! Ce vendredi soir, lors de la 12eme journée de la phase de poules de l'Euroligue de basket masculin, l'équipe villeurbannaise, malgré les 21 points inscrits par son Américain Norris Cole, qui a également effectué 4 rebonds et 4 passes décisives, et par son Français Gerschon Yabusele, qui a également effectué 7 rebonds, s'est inclinée contre le Real Madrid (91-84), qui restait sur une défaite contre le CSKA Moscou (74-73). Pourtant, la physionomie de cette rencontre ne présageait en rien un résultat final pareil. En effet, ce sont bien les Villeurbannais qui ont pris les choses en main, d'entrée de jeu. Dans le premier quart-temps, ils ont même fait la course en tête, même si le score est resté serré. L'écart est monté jusqu'à +9 (17-26), même si entre-temps, le Real Madrid avait réussi à reprendre la main, à deux reprises (15-13, 17-16).

Le Real Madrid a progressivement refait son retard dans le quatrième quart-temps

Le deuxième quart-temps a été à sens unique, en faveur de l'ASVEL et l'écart est même monté jusqu'à +10 (19-29, 21-31, 23-33 et 40-50 à la pause). Au retour des vestiaires, les Tricolores ont même fait mieux, portant leur avance à +12 (40-52, 43-55, 58-70). Toutefois, celle-ci a donc progressivement fondu et dans le quatrième et dernier quart-temps, les Madrilènes sont ainsi progressivement repassés devant, à la faveur notamment d'un 11-0. Au final, les Espagnols, bien emmenés notamment par Sergio Llull (19 points, 3 rebonds, 4 passes décisives) et par Walter Tavares (19 points, 6 rebonds, 1 passe décisive) se sont imposés sur leur plus grand écart personnel de cette rencontre (+7, 91-84). Grâce à ce septième succès en douze rencontres déjà disputées (pour également cinq défaites), le Real occupe ainsi la cinquième place du classement avec quatorze points. De son côté, après cette septième défaite en dix matchs déjà joués, l'ASVEL, qui n'a remporté que trois rencontres, n'est que 17eme, avec six petits points, sur 18 équipes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.