Coupe de France (H) : Trélazé encore privé de Top 8 !

Coupe de France (H) : Trélazé encore privé de Top 8 !©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 08 février 2021 à 21h02

Déjà privé du Top 8 de la Coupe de France l'année dernière, l'Arena Loire de Trélazé n'accueillera pas non plus les quarts de finale de l'épreuve cette année.

Trélazé fera encore ceinture. Comme l'année dernière (et celle d'avant), la petite commune du Maine-et-Loire (moins de 15 000 habitants) s'apprêtait à accueillir les quarts de finale de la Coupe de France masculine. Comme l'année dernière, elle a dû déchanter. A un mois et demi du rendez-vous, le maire de la commune a appris que pour la deuxième année de suite, sa ville n'aurait pas le privilège d'accueillir le Top 8 de la compétition, comme cela avait été prévu à l'origine, avec l'événement programmé sur deux jours : les 20 et 21 mars prochains. « Nous avons reçu l'information samedi par mail », révèle pour Ouest France un Marc Goua probablement encore marqué par cette nouvelle mauvaise nouvelle. L'année dernière, à la même époque, la crise sanitaire et la pandémie de Covid-19 qui frappait tout juste dans une France très vite forcée au confinement général avaient eu raison du rendez-vous qu'attendait Trélazé. Cette fois, la Fédération française de basket aurait uniquement avancé, selon nos confrères, son désir de ne pas réunir les huit équipes qualifiées (l'ASVEL, Boulogne-Levallois, Dijon, Le Mans, Limoges, Strasbourg, Gravelines et Orléans) dans un seul et même lieu en raison des risques de contamination.

La Coupe de France maintenue mais dans son format traditionnel



La FFBB en aurait fait part lundi aux clubs concernés, les avertissant que la Coupe de France n'est pas annulée pour autant cette saison, comme cela avait été le cas en 2020, mais qu'elle se poursuivrait dans le format historique de la compétition. A savoir des quarts de finale qui se disputeront sur le parquet de la première équipe tirée. Suite à cette annonce, un tirage au sort sera en effet organisé ce mardi pour déterminer qui des huit équipes encore en course se déplacera ou, au contraire, recevra. En tout cas, cela ne se passera pas sur le parquet de l'Arena Loire, qui devrait avoir bien du mal à ne pas se sentir lésée. En guise de compensation, Trélazé pourrait se voir proposer en échange d'héberger une autre compétition. Et peut-être même aussi pourquoi pas des billets pour la finale, maintenue le 24 avril à l'Accor Arena. Pas sûr que cela console vraiment Marc Goua, qui se faisait une joie de retrouver le Top 8, deux ans après.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.