Mondiaux d'athlétisme : des athlètes intoxiqués en marge de la compétition

Mondiaux d'athlétisme : des athlètes intoxiqués en marge de la compétition©Panoramic

6Medias, publié le mardi 08 août 2017 à 19h10

Les Mondiaux d'athlétisme de Londres sont frappés par une violente épidémie de gastro-entérite. Une trentaine d'athlètes, logeant a priori tous dans le même hôtel, aurait contracté le virus ont indiqué les organisateurs des championnats.

Parmi eux, Isaac Makwala (Botswana), qui figurait parmi les favoris sur le 200 mètres, et qui a dû déclarer forfait.

Le coureur canadien Aaron Brown fait également partie des victimes du virus et raconte son calvaire au site canadien Le Devoir : "J'ai passé la journée dans ma chambre, dans le noir, comme un vampire. Ça m'a frappé en pleine nuit, je ne pouvais dormir, j'avais des maux d'estomac. C'était comme dans le film Alien, lorsque la créature entre dans ton corps et qu'elle remue tout". Sept autres athlètes canadiens ont été intoxiqués.

Certaines délégations ont pris des mesures pour tenter d'éviter la contagion. Ainsi la RTBF rapporte qu'il a été demandé aux athlètes belges de "se laver les mains régulièrement et d'éviter autant que possible les contacts avec d'autres personnes". La Fédération italienne a, pour sa part, décidé de faire déménager ses athlètes et de les installer dans d'autres hôtels.

L'hôtel en question a confirmé dans un communiqué que certains de ses clients étaient malades et qu'il enquêtait sur l'origine de cette maladie. Il assure que "l'hôtel n'est pas la source de la maladie". "Nous avons suivi le strict protocole d'hygiène", assurent les dirigeants de l'établissement.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU