C’est déjà la Manning-mania !

 Manning-Broncos-Steelers

Peyton Manning est déjà affûté. (Reuters)

Pour ses débuts officiels avec Denver, dimanche soir lors de la première journée de la saison, Peyton Manning s’est déjà mis le public des Broncos dans la poche et la défense des Steelers à dos (31-19). L’ex-quarterback des Colts a signé, pour l’occasion, le 400e touchdown de sa carrière en NFL.

A peine arrivé, déjà adopté. Si Peyton Manning a été transféré en mars à Denver, il n’a effectué ses débuts officiels avec les Broncos que dimanche soir, face aux Steelers, à l’occasion de la première journée de NFL. A 36 ans, et alors qu’il entame sa quinzième saison dans la ligue, l’ex-quarterback des Colts savait évidemment où il mettait les pieds, mais il devait d’abord rassurer tout le monde sur son état de forme après une saison blanche du côté d’Indianapolis en raison d’une opération du cou.

Contre la défense de Pittsburgh, l’une des plus imperméables du pays, le challenge était de taille. Et Peyton Manning l’a relevé haut la main en signant deux passes de touchdown, la première pour Demaryius Thomas longue de 71 yards, la seconde à destination de Jacob Tamme seulement 1 yard plus loin. Deux offrandes qui ont permis à la franchise du Colorado de l’emporter avec autorité (31-19). "Ce n’était qu’un match, j’essaie de garder du recul", a-t-il déclaré sur ESPN.com.

Avec 253 yards gagnés à la passe, le quadruple MVP de la NFL a eu très peu de déchets dans ses tentatives (19/26, aucune interception), lançant au passage son 400e touchdown dans la ligue nord-américaine. "Je sais à quel point j’ai bossé pour en arriver là et à quel point beaucoup de gens m’ont aidé. Je leur en suis très reconnaissant. C’est vraiment un moment spécial, oui spécial", a-t-il ajouté après cette victoire, qui fait déjà des Broncos de sérieux prétendants au Super Bowl XLVII.