Monaco assomme Lens

 Monaco

Ibrahima Touré et les Monégasques ont frappé fort à Lens.

L’AS Monaco a réalisé la très belle opération du début de la 8e journée de Ligue 2 en dominant nettement le RC Lens ce vendredi soir (4-0) au stade Félix-Bollaert. Les Azuréens en profitent pour reprendre la tête du classement devant Istres, vainqueur de Nîmes (2-0). Englués en bas de tableau, Tours et Sedan n’ont pu se départager (1-1) comme Le Havre et Nantes (1-1) qui restent à portée du top 3.

Le show Touré. Si Monaco peut ce vendredi se réjouir d’avoir retrouvé (au moins provisoirement) le trône de leader de Ligue2, les joueurs de Claudio Ranieri peuvent encore remercier Ibrahima Touré, leur buteur en série auteur d’un triplé à Lens (4-0) et qui compte déjà neuf buts cette saison ! Malgré l’étendue du score, les Monégasques ont pourtant souffert dans le Nord notamment lors d’une première période assez fermée et où les Sangs et Or leur ont causé de nombreux problèmes. Hélas pour eux, les Nordistes ont peiné à l’approche du but de Subasic sans pouvoir déjouer la vigilance de l’arrière garde adverse. La reprise leur a coûté très cher avec une apathie préjudiciable en défense.

Touré en profite pour ouvrir la marque au terme d’une action extrêmement confuse dans la surface, un jeu de billard conclu à bout portant d’une reprise approximative du mollet alors que Rudy Riou avait relâché le ballon (1-0, 48e). Si cette réalisation ne restera pas dans les annales, le deuxième but monégasque ne souffre d’aucune contestation. Au cœur d’une défense totalement absente, Touré reprend de la tête pour doubler la mise (2-0, 50e). Germain se charge ensuite de finir le travail sur penalty après une faute grossière de Touré sur Tzavellas (3-0, 55e) avant un dernier but de Touré en fin de match (4-0, 90e). Lens peut avoir des regrets d’autant que ses jokers s’amenuisent de journées en journées.

Istres s'illustre

Avec huit petits points pris, les joueurs de Jean-Louis Garcia concèdent déjà 9 points de retard sur leurs adversaires du soir. "C’est dommage parce que l’on a fait une bonne entame de match avec du jeu, regrettait Yohan Démont interrogé par BeInSport 2. On a joué haut et on était dans le coup, mais on n'a pas pu concrétiser. Après, le deuxième but encaissé nous fait du mal. Mais Monaco a bien géré son match et tenu le score jusqu'au bout. C’est compliqué, c’est une période difficile mais il faut s’accrocher."

Un constat inquiétant surtout que les autres ne traînent pas en route. Si Le Mans a dû concéder le match nul face à Niort (2-2) lors d’un match marqué par trois penaltys (le capitaine manceau Frédéric Thomas en a même transformé trois dans le même match puisqu’un a été à retirer !), Istres a profité de son succès à Nîmes (2-0) pour monter sur le podium suivi de près d’Angers, vainqueur à Ajaccio face au Gazélec (1-0). Les deux formations profitent du nul entre Nantes et Le Havre (1-1) au stade Océane. Même score à Tours entre les Tourangeaux et Sedan (1-1) dans le choc de bas de tableau. Si ce résultat n’arrange personne, il met un peu plus la pression sur Clermont, nouveau dernier et qui se déplacera à Dijon lundi. Les Bourguignons auront alors l’occasion de reprendre les commandes.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile