US Open (H) : Nadal sort Fognini, Hurkacz éliminé

US Open (H) : Nadal sort Fognini, Hurkacz éliminé©Media365

Marie Mahé, Media365, publié le vendredi 02 septembre 2022 à 08h00

Rafael Nadal a fait respecter son statut contre Fabio Fognini pour filer au troisième tour de l'US Open. En revanche, c'est terminé pour Hubert Hurkacz.



Il a encore lâché un set, mais là encore, ce fut sans conséquence. L'Espagnol Rafael Nadal, 3eme joueur mondial et tête de série n°2, s'est qualifié pour le troisième tour de l'US Open aux Etats-Unis, sur dur, après sa victoire contre l'Italien Fabio Fognini, 60eme joueur mondial, en quatre manches (2-6, 6-4, 6-2, 6-1) et 2h38 de jeu. Dans la première manche, à 1-1, l'Espagnol s'est alors fait breaker. Avant de perdre un deuxième et dernier service au pire des moments, soit à 4-2. Dans la foulée, malgré une balle de débreak sauvée, l'Italien a pu conclure et remporter cette première manche (6-2). Dans la deuxième manche, jusqu'à 3-2 en faveur du Transalpin, ce fut une succession de breaks. Malgré une balle sauvée d'entrée puis une autre à 2-2, Rafael Nadal avait, à ce moment-là, bel et bien un break de retard. Un handicap rapidement gommé, puisqu'à 3-4, le mieux classé des deux a même réussi le débreak blanc. Avant de s'emparer de l'ultime service de son adversaire du jour, à sa deuxième opportunité. Ce qui lui a permis d'égaliser à une manche partout (6-4).

Schwartzman, Shapovalov et Tiafoe passent égalemenet

Dans la troisième manche, le 3eme joueur mondial a obtenu une balle de break d'entrée. Avant de s'emparer des trois derniers services de son adversaire du jour, même s'il s'y est repris à deux fois à 3-2. Et malgré également un débreak blanc à 3-1. L'ultime mise en jeu de Fabio Fognini lui a permis de s'emparer de cette troisième manche (6-2). Enfin, dans la quatrième et dernière manche, la tête de série n°2 a fait le break d'entrée. Après deux balles de débreak sauvées à 3-1, l'Espagnol a de nouveau pris le service de son adversaire dans la foulée, au meilleur des moments et à sa deuxième opportunité. Juste après, Rafael Nadal a su conclure cette rencontre, sur sa troisième balle de match (6-1). Qualification également pour l'Argentin Diego Schwartzman, 16eme joueur mondial et tête de série n°14, face à l'Australien Alexei Popyrin, 84eme joueur mondial ((7-6 (3), 7-5, 7-6 (6)) et 3h45 de jeu), pour le Canadien Denis Shapovalov, 21eme joueur mondial et tête de série n°19, contre l'Espagnol Roberto Carballes Baena, 80eme joueur mondial ((6-4, 4-6, 6-3, 6-2) et 2h50 de jeu) et pour l'Américain Frances Tiafoe, 26eme joueur mondial et tête de série n°22, contre l'Australien Jason Kubler, 109eme joueur mondial ((7-6 (3), 7-5, 7-6 (2)) et 3h11 de jeu).

Hurkacz n'ira pas plus loin

En revanche, c'est terminé pour Hubert Hurkacz. Le Polonais, 10eme joueur mondial et tête de série n°8, a été sorti par le Biélorusse Ilya Ivashka, 73eme joueur mondial, en quatre manches (6-4, 4-6, 7-6 (5), 6-3) et 3h07 de jeu. Dans la première manche, les deux joueurs ont fait jeu égal pendant les cinq premiers jeux. A 3-2, le Polonais s'est alors procuré une première balle de break, avant de perdre son service dans la foulée. Sur sa mise en jeu suivante, Hubert Hurkacz a frôlé le double-break, ce qui aurait alors offert le set à son adversaire du jour. Mais ce n'était que partie remise et c'est sur son propre service suivant que le Biélorusse a alors glané cette première manche, sur un total de quatre balles de set (6-4). Dans la deuxième manche, les deux hommes ont à nouveau commencé par se neutraliser, cette fois pendant les sept premiers jeux. A 4-3 en sa faveur, mieux classé des deux a, cette fois, eu deux balles de break.

Ivashka n'a rien lâché

Et c'est sur la mise en jeu suivante de son concurrent que le 10eme joueur mondial a su avoir le dernier mot, pour égaliser à une manche partout (6-4). Dans la troisième manche, cette fois, la tête de série n°8 a perdu son service d'entrée, avant de s'y reprendre à deux fois, à 2-3, pour égaliser. Pour finir par sauver deux nouvelles de break à 5-5. Les deux hommes sont donc allés jusqu'au tie-break. Un jeu décisif particulièrement serré mais finalement remporté par le moins bien classé des deux (7-6 (5)). Enfin, dans la quatrième et dernière manche, malgré une première balle sauvée, le Polonais a de nouveau perdu son service d'entrée. Tout en se montrant incapable de débreaker dans la foulée, malgré deux opportunités. A 5-3, le 73eme joueur mondial servait pour le gain du match. S'il a dû sauver deux nouvelles balles de débreak, il a fini, sur ce même jeu, par avoir le dernier mot dans cette rencontre (6-3).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.