Wawrinka, Schwartzman et A.Zverev assurent, Goffin passe à côté

Wawrinka, Schwartzman et A.Zverev assurent, Goffin passe à côté©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 27 septembre 2020 à 21h52

Tête de série n°11 à Roland-Garros, David Goffin a été éliminé en trois sets par le grand espoir italien Jannik Sinner. Stan Wawrinka, pour sa part, n'a pas manqué ses débuts face à Andy Murray tout comme Diego Schwartzman et Alexander Zverev.



Andy Murray espérait pouvoir proposer une vraie opposition à Stan Wawrinka. Mais l'Ecossais, invité par les organisateurs de Roland-Garros, n'a pas fait illusion sur le Court Philippe-Chatrier. La tête de série numéro 16 était bien trop solide pour l'actuel 111eme mondial. Si l'Ecossais a remporté sa première mise en jeu, la première manche a été à sens unique avec le Suisse qui a aligné six jeux pour prendre les devants dans cette rencontre. Le jeu s'est ensuite équilibré, Andy Murray laissant moins de points en route mais concédant toutefois son service dans le sixième jeu avant de se retrouver mené deux manches à rien à la première balle de set contre lui. Stan Wawrinka n'était pas décidé à faire des cadeaux et a breaké d'entrée du troisième set puis, après avoir sauvé trois balles de débreak, a une nouvelle fois déroulé. Après un double break, le 17eme mondial a scellé le sort du match à sa deuxième opportunité (6-1, 6-3, 6-2 en 1h40'). Stan Wawrinka retrouvera Dominik Koepfer au deuxième tour.

Goffin n'a pas fait long feu

Le premier match de l'histoire disputé sous un toit à Roland-Garros se sera terminé par une grosse surprise : l'élimination de la tête de série n°11, David Goffin, par le 74eme joueur mondial, Jannik Sinner. Le joueur de 19 ans, grand espoir du tennis italien, a créé la sensation en s'imposant 7-5, 6-0, 6-3 en 2h01 contre le Belge, qui n'avait certes pas remporté le moindre match sur terre battue après son huitième de finale à l'US Open. Les deux joueurs se sont échangés les breaks (deux de chaque côté) dans le premier set (4-4), mais Sinner a réussi le break décisif à 6-5. Après avoir sauvé trois balles de break dans le premier jeu du deuxième set, l'Italien a accéléré face à un Goffin devenu apathique, et l'a breaké trois fois pour empocher la manche 6-0. Sur sa lancée, il a pris le service adverse à 1-0 dans le troisième set et n'a pas laissé la moindre chance de débreak au Belge (cinq points perdus sur son service). Voilà donc la première surprise de ce tournoi masculin 2020, même si on sait depuis un an que l'Italien est promis à un très bel avenir.

Fritz a dû lutter, de Minaur et Evans au tapis

Tête de série n°27 du tournoi, Taylor Fritz a remporté le premier match en cinq sets de cette édition 2020, contre le qualifié tchèque Tomas Machac : 7-5, 7-6, 1-6, 2-6, 3-6 en 3h35 ! L'Américain, auteur de 14 aces sur la lourde terre battue parisienne, a breaké trois fois son adversaire pour empocher la première manche, puis a remporté la deuxième 7-2 au tie-break, sur sa huitième balle de set, avant de perdre cinq fois son service en deux sets, et donc de devoir disputer une cinquième manche décisive. Une manche où il n'a finalement pas tremblé, menant rapidement 4-0, avant de perdre l'un de ses breaks d'avance, mais il a réussi à conclure à 5-3 sur sa deuxième balle de match. Quel combat ! Une première journée où, outre David Goffin, d'autres têtes de série ont chuté. En effet, Daniel Evans a cédé en cinq manches face à Kei Nishikori (1-6, 6-1, 7-6, 1-6, 6-4) alors qu'Alex de Minaur s'est incliné en trois manches face au qualifié italien Marco Cecchinato (7-6, 6-4, 6-0). Ce dernier retrouvera Juan Ignacio Londero, vainqueur de son compatriote Federico Delbonis après un peu moins de cinq heures de combat (6-4, 7-6, 2-6, 1-6, 14-12). Borna Coric, tête de série numéro 24, a subi le même sort face à Norbert Gombos (6-4, 3-6, 6-3, 6-4).

Schwartzman n'a pas fléchi, tout comme A.Zverev

Tête de série numéro 12 de ce Roland-Garros et récent finaliste à Rome, Diego Schwartzman est bien lancé Porte d'Auteuil. L'Argentin n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout de Miomir Kecmanovic en trois manches expéditives. L'Argentin a remporté les sept premiers jeux du match avant de voir le Serbe remporter son premier jeu de service en tout début de deuxième manche. Mais ce n'était qu'un accident car Diego Schwartzman a ensuite aligné cinq jeux pour mener deux manches à rien. Le début du troisième set a été autant à sens unique avant que Miomir Kecmanovic ne rentre enfin dans son match et ne mette en difficulté son adversaire, qui a toutefois eu le dernier mot (6-0, 6-1, 6-3 en 1h48'). Alexander Zverev a connu à peine plus de difficultés face à Dennis Novak. L'Allemand, finaliste de l'US Open, n'a eu besoin que de trois manches pour s'imposer... même s'il a mis beaucoup de temps à entrer dans le match. Car c'est bien l'Autrichien qui a breaké le premier mais une fois le « diesel » Zverev a démarré, la donne a changé, remportant le premier set malgré un débreak de son adversaire. Le reste du match a été à sens unique pour la tête de série numéro 6 qui a eu besoin de deux breaks dans la deuxième manche et d'un seul, d'entrée, dans la troisième pour s'imposer (7-5, 6-2, 6-4 en 2h06').

ROLAND-GARROS (Paris, France, Grand Chelem, terre battue, 42 661 000€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Ymer (SUE)
Dellien (BOL) - Berankis (LIT)
Galan (COL, Q) - Norrie (GBR)
Sandgren (USA) - Hurkacz (POL, n°29)

Garin (CHI, n°20) - Kohlschreiber (ALL)
Humbert (FRA) - Polmans (AUS, LL)
Vesely (RTC) - Broady (GBR, Q)
Majchrzak (POL) - Khachanov (RUS, n°15)

Bautista Agut (ESP, n°10) - Gasquet (FRA)
Uchiyama (JAP) - Balazs (HON)
Pella (ARG) - Caruso (ITA)
Millman (AUS) - Carreno Busta (ESP, n°17)

Struff (ALL, n°30) - Tiafoe (USA)
Altmaier (ALL, Q) - Lopez (ESP)
Harris (AFS) - Popyrin (AUS)
Pospisil (CAN) - Berrettini (ITA n°7)

Medvedev (RUS, n°4) - Fucsovics (HON)
Mannarino (FRA) - Ramos-Vinolas (ESP)
Halys (FRA, WC) - Giron (USA)
Monteiro (BRE) - Basilashvili (GEO, n°31)

Lajovic (SER, n°22) - Mager (ITA)
Djere (SER) - Anderson (AFS)
Mayot (FRA, WC) - Davidovich Fokina (ESP)
Querrey (USA) - Rublev (RUS, n°13)

Shapovalov (CAN, n°9) - Simon (FRA)
Johnson (USA) - Carballes Baena (ESP)
Martin (SLQ) - Sousa (POR)
Barrere (FRA) - Dimitrov (BUL, n°18)

Krajinovic (SER, n°26) - Milojevic (SER, Q)
Bedene (SLO) - Rinderknech (FRA, WC)
Laaksonen (SUI, Q) - Cuevas (URU)
Munar (ESP) - Tsitsipas (GRE, n°5)

Monfils (FRA, n°8) - Bublik (KAZ)
Gomez (EQU, Q) - Sonego (ITA)
Albot (MOL) bat Thompson (AUS) : 6-2, 6-4, 6-1
Fritz (USA, n°27) bat Machac (RTC, Q) : 7-5, 7-6 (2), 1-6, 2-6, 6-3

Gombos (SLQ) bat Coric (CRO, n°24) : 6-4, 3-6, 6-3, 6-4
Rodionov (AUT, Q) bat Chardy (FRA) : 3-6, 4-6, 7-6 (6), 6-4, 10-8
Moutet (FRA) - Giustino (ITA, Q) interrompu à 6-0, 6-7 (7), 3-4
Schwartzman (ARG, n°12) bat Kecmanovic (SER) : 6-0, 6-1, 6-3

Wawrinka (SUI, n°16) bat Murray (GBR, WC) : 6-1, 6-3, 6-2
Koepfer (ALL) bat Hoang (FRA, WC) : 6-2, 3-6, 6-1, 6-1
Gaston (FRA, WC) - Janvier (FRA, WC)
Nishioka (JAP) - Auger-Aliassime (CAN, n°19)

Ruud (NOR, n°28) - Sugita (JAP)
Paul (USA) - Duckworth (AUS)
Opelka (USA) - Sock (USA, Q)
Cilic (CRO) - Thiem (AUT, n°3)

A.Zverev (ALL, n°6) bat Novak (AUT) : 7-5, 6-2, 6-4
Mmoh (USA, Q) - Herbert (FRA)
Londero (ARG) bat Delbonis (ARG) : 6-4, 7-6 (1), 2-6, 1-6, 14-12
Cecchinato (ITA, Q) bat De Minaur (AUS, n°25) : 7-6 (9), 6-4, 6-0

Paire (FRA, n°23) bat Kwon (CdS) : 7-5, 6-4, 6-4
Coria (ARG) bat Jung (TAI, LL) : 7-5, 7-6 (6), 7-6 (3)
Bonzi (FRA, Q) bat Ruusuvuori (FIN) : 6-2, 6-4, 4-6, 6-4
Sinner (ITA) bat Goffin (BEL, n°11) : 7-5, 6-0, 6-3

Fognini (ITA, n°14) - Kukushkin (KAZ)
Martinez (ESP, Q) - Vukic (AUS, Q)
Korda (USA, Q) bat Seppi (ITA) : 6-2, 4-6, 6-3, 6-3
Isner (USA, n°21) bat Benchetrit (FRA, WC) : 6-4, 6-1, 6-3

Nishikori (JAP) bat Evans (GBR, n°32) : 1-6, 6-1, 7-6 (3), 1-6, 6-4
Travaglia (ITA) bat Andujar (ESP) : 6-3, 6-4, 6-4
Diez (CAN, Q) - McDonald (USA)
Gerasimov (BIE) - Nadal (ESP, n°2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.