Nadal : " Mon dernier match ? C'est une possibilité "

Nadal : " Mon dernier match ? C'est une possibilité "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 30 mai 2022 à 09h49

Après sa victoire contre Felix Auger-Aliassime et à l'aube d'une 59eme confrontation contre Novak Djokovic, Rafael Nadal (35 ans) a laissé entendre qu'il pourrait disputer contre le Serbe, en cas de défaite, son dernier match sur la terre battue de Roland-Garros.


Le temps s'est arrêté quelques secondes dimanche lors de la conférence de presse de Rafael Nadal. Le Majorquin, au prix d'un match une nouvelle fois assez incroyable de sa part, avait alors écarté un peu plus tôt en cinq sets la menace Felix Auger-Aliassime pour s'offrir une 59eme confrontation face à son éternel rival Novak Djokovic et le quart de finale attendu par le public de la Porte d'Auteuil depuis le tirage au sort. Invité à évoquer ce nouveau choc face au numéro 1 mondial, qui l'avait privé l'année dernière d'un treizième sacre dans son jardin parisien avant de soulever le trophée pour la deuxième fois de sa vie à Roland-Garros, Nadal ainsi laissé entendre qu'en cas de défaite, ce "Djodal" pourrait bien marquer les adieux du roi des lieux à la terre battue de Roland-Garros. "J'espère que ce ne sera pas le cas, que je pourrai continuer à venir de nombreuses années, mais je sais aussi que c'est une possibilité, si les choses ne vont pas dans mon sens, que ce soit mon dernier match ici", a confié le "Taureau de Manacor". "C'est pour ça que j'aimerais le jouer en journée", a ajouté le protégé de Carlos Moya alors que France Télévision et Amazon se livrent une lutte farouche pour héberger le duel tant attendu, en début d'après-midi pour l'un et évidemment en soirée (en en payant) pour l'autre.

"On verra bien ce qui arrivera"

Voyant la stupeur que venait de prouver sa réponse, très énigmatique, l'homme aux 21 titres en Grand Chelem a précisé que, de toute façon, depuis que son syndrome au pied droit l'avait rattrapé, à Rome, chaque match qu'il dispute désormais peut très bien être le dernier. "C'est pour ça que j'essaie d'en profiter au plus et que je me bats. Je joue le plus de matchs possible et j'essaie de continuer à vivre mon rêve, c'est-à-dire continuer à jouer au tennis et à aller loin dans le tableau et jouer contre le numéro 1, c'est comme cela. J'espère que je vais pouvoir me donner une chance pour jouer au niveau le plus élevé possible, et puis, on verra bien ce qui arrivera." Son sort contre Djokovic mardi livrera probablement un premier élément de réponse à cette question que semble se poser de plus en plus Nadal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.